USA : l’À‰tat Islamique revendique la tuerie d’Orlando

Publication: 12/06/2016

La tuerie la plus sanglante de l’histoire des À‰tats-Unis (plus de 50 morts), perpétrée dans une boite d’Orlando (Floride) dans la nuit de samedi à dimanche, a été revendiquée par l’À‰tat Islamique. Si Omar Mateen, l’auteur de ce massacre est assimilé par le groupe terroriste à un soldat du califat, le doute subsiste quant au mobile de cette tragédie.

Les autorités locales ne sont pas en mesure à ce stade des investigations d’affirmer si le tueur a agi de son propre chef ou avec un soutien logistique certain de l’organisation djihadiste. Cette dernière, surnommée Amaq et affiliée à l’EI ne communique en effet que par canaux sécurisés ce qui compliquent fondamentalement la tâche des enquêteurs.

Les médias américains révèlent parallèlement qu’O.Matteen a contacté le numéro d’urgence 911 afin de prêter allégeance à Daesh avant de sauvagement attaquer la discothèque à tendance homosexuelle.

Selon un responsable du FBI, contacté par CNN, l’individu était néanmoins connu des services de sécurité, et cela depuis 2014 : “Nous savons qu’il avait fait l’objet d’une enquête par le passé” a t-il indiqué.

Avant d’affiner son propos : “Il n’était pas au cœur de ces enquêtes mais il était soupçonné d’avoir des liens avec des radicaux islamiques et des sympathies avec l’idéologie radicale islamique.”

Le service fédéral de police judiciaire a toutefois affirmé que le djihadiste pourrait avoir un lien avec un autre terroriste originaire de la même ville (Fort Pierce), à savoir le premier Américain à avoir commis un attentat suicide en Syrie.

Source : L’Express

 

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

Le piratage audiovisuel, nouveau terrain de jeu du grand banditisme

Ces derniers mois, plusieurs affaires de démantèlement de réseaux criminels liés au piratage audiovisuel en ligne ont défrayé la chronique... Voir l'article

Canicule : un risque majeur lors de la prochaine décennie

80 millions, c’est le nombre d’emplois qui pourraient disparaître d’ici 10 ans à l’échelle planétaire. Et cela, en raison du... Voir l'article

L’ONU de plus en plus pressante sur le dossier libyen

Le Conseil de sécurité des Nations Unies a adopté mercredi 12 février une résolution condamnant la recrudescence des violences en... Voir l'article

Monaco Resources Group sous surveillance en Afrique ?

Certaines activités du conglomérat monégasque Monaco Ressources Group (MRG) seraient dans le viseur des dirigeants africains. Le groupe n’en continue... Voir l'article

  • Urgent

    Le piratage audiovisuel, nouveau terrain de jeu du grand banditisme

    Ces derniers mois, plusieurs affaires de démantèlement de réseaux criminels liés au piratage audiovisuel en ligne ont défrayé la chronique judiciaire européenne. Et pourtant, malgré... Voir l'article

    Canicule : un risque majeur lors de la prochaine décennie

    80 millions, c’est le nombre d’emplois qui pourraient disparaître d’ici 10 ans à l’échelle planétaire. Et cela, en raison du réchauffement climatique, toujours plus d’actualité.... Voir l'article

  • personnalites

    Josep Borrell en visite à Téhéran pour préserver l’Accord sur le nucléaire

    Le chef de la diplomatie européenne, Josep Borrell, s’est rendu lundi 3 février dans la capitale iranienne afin de conforter le gouvernement local de la... Voir l'article

    Venezuela : le leader de l’opposition, Juan Guaido, peine à convaincre

    “Juan Guaido est à la tête d’une opposition fatiguée”, confirme Florence Pinot de Villechenon, professeure à l’ESCP et directrice du Cérale, auprès de France 24.... Voir l'article

    Sultanat d’Oman : les défis de Haitham ben Tarek

    Sayed Haïtham ben Tarek al-Saïd succède à Qabous Ibn Saïd al-Saïd sur le trône d’Oman. Le nouveau sultan hérite d’un pays relativement stable même s’il... Voir l'article