La corruption mondiale pèse près de 2000 milliards de dollars par an

Publication: 12/05/2016

En marge du sommet anti-corruption de Londres, le FMI a publié un rapport édifiant attestant que “les seuls versements de pots-de-vin représentent chaque année entre 1500 et 2000 milliards de dollars, soit près de 2% du PIB mondial.”

Le Fonds monétaire international estime même que ce fléau est loin de pouvoir être résorbé par les autorités mondiales, car “ce phénomène extraordinairement complexe a tendance à résister au temps.”

L’institution tire donc le signal d’alarme en soulignant que “les coûts économiques et sociaux de la corruption sont potentiellement plus élevés.” Pour étayer cet état de fait, le FMI indique qu’elle impacte l’économie de l’ensemble des pays, quels qu”ils soient, et cela sur de nombreux aspects.

La collecte des d’impôts en est dès lors l’une des premières victimes, indique le rapport qui met en avant la difficulté des gouvernements concernés à établir un système efficient “en raison notamment des fuites de capitaux, de la réticence des entreprises à investir ou encore du sentiment d’injustice – suscité par des scandales comme les Panama Papers – qui peut pousser les habitants à ne pas vouloir se soumettre aux prélèvements.”

Ainsi rajoute-t-il, “l’investissement public ou privé, dont le coût flambe avec les pots-de-vin, est freiné, mal orienté ou de mauvaise qualité. Le déficit se creuse et les À‰tats, qui souffrent d’une mauvaise réputation sur les places financières internationales, luttent pour se refinancer.”

Quant à l’environnement social, celui-ci s’en trouve fatalement dégradé. En conséquence, la pauvreté s’accentue, l’éducation et la santé s’affaiblissent : “Les pauvres sont affectés de manière disproportionnée parce qu’ils dépendent davantage de services publics rendus plus coûteux par la corruption”, martèle le document. Mais la corruption est en mesure de prendre une autre forme déplore le Fonds, puisque que les femmes peuvent être potentiellement touchées par la corruption sexuelle.

Enfin, le FMI conclut son rapport en encourageant tous les pays à davantage de transparence : “Sans des autorités efficaces (police, services d’enquête, procureurs et, au final, les tribunaux), même le plus robuste arsenal légal sera inopérant. “

Source : Le Figaro

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

La “Fête des célibataires”, véritable mine d’or pour l’e-commerce chinois

Si cette fête singulière au sein de l’Empire du Milieu est destinée à apporter du réconfort aux personnes seules tous... Voir l'article

Berlin annonce l’ouverture d’une nouvelle centrale de charbon

Alors que l’Allemagne s’est engagée à abandonner le charbon en 2038 afin de se rapprocher des objectifs inhérents à l’Accord... Voir l'article

Climat : l’oncle Sam tourne définitivement le dos à l’Accord de Paris

Actée en 2017 par Donald Trump, la sortie américaine de l’Accord de Paris de 2015 (COP 21) est en entrée... Voir l'article

A Sotchi, la Russie acte son grand retour en Afrique

La Russie tente de se réimplanter en Afrique où elle accuse plusieurs longueurs de retard sur les Chinois et les... Voir l'article

  • Urgent

    La “Fête des célibataires”, véritable mine d’or pour l’e-commerce chinois

    Si cette fête singulière au sein de l’Empire du Milieu est destinée à apporter du réconfort aux personnes seules tous les 11 novembre, elle n’en... Voir l'article

    Berlin annonce l’ouverture d’une nouvelle centrale de charbon

    Alors que l’Allemagne s’est engagée à abandonner le charbon en 2038 afin de se rapprocher des objectifs inhérents à l’Accord de Paris (2015), Berlin a... Voir l'article

  • personnalites

    La formation des cadres, enjeu de la guerre économique

    ENTRETIEN. Officier des troupes de marine détaché auprès des Royal Marines britannique, Raphaël Chauvancy est l’auteur de plusieurs ouvrages consacrés aux problématiques de puissance et... Voir l'article

    Syrie : Trump souhaite protéger le pétrole à l’Est

    Après avoir annoncé le 7 octobre dernier le retrait des troupes américaines du nord de la Syrie, Donald Trump a néanmoins décidé de procéder à... Voir l'article

    Un chercheur français de l’Institut d’études politiques détenu depuis trois mois en Iran

    Si les tensions entre Washington et Téhéran sur le dossier du nucléaire iranien se répercutent fatalement sur l’ensemble des acteurs majeurs de l’échiquier international, il... Voir l'article