Venezuela : Washington presse l’ONU de reconnaître la légitimité de Juan Guaido

Engagés à 200% dans l’épineux dossier vénézuélien, les Etats-Unis ne se cachent plus et veulent obtenir “la tête” du président Maduro sur un plateau. Et comme souvent, l’Oncle Sam essaie de jouer sur le levier onusien pour arriver à ses fins.

Le vice-président américain, Mike Pence, a donc demandé mercredi à l’ONU de reconnaître l’opposant Juan Guaido comme le seul et unique dirigeant légitime du géant sud-américain.

Sans surprise, cette pression diplomatique n’est pas passée inaperçue du côté de Caracas, comme l’atteste cette allocution télévisée de Nicolás Maduro réalisée le même jour :

“Aujourd’hui, le vice-président des Etats-Unis s’est ridiculisé au Conseil de sécurité des Nations unies. Je ne comprends pas son arrogance, sa suffisance, son suprémacisme racial. Menacer le Venezuela au Conseil d’une invasion militaire, cela ne s’était jamais vu auparavant”, a ainsi martelé l’intéressé… Qui accuse Washington de lorgner sur les réserves nationales d’or noir. Les plus importantes du globe.

Selon une information relayée par Libération, le chef d’Etat vénézuélien, proche de Moscou, a annoncé dans la foulée un accord entre le gouvernement et le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) pour une distribution d’aide humanitaire sur le territoire dévasté par la crise sociale et économique.

A suivre donc…

Article connexe :

L’arrivée de troupes russes au Venezuela crispe Washington

Articles en relation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.