Conflit ukrainien : Moscou veut contrecarrer l’exode des entreprises étrangères

Les entreprises étrangères quittent la Russie

Martelée par les sanctions occidentales en raison de l’annexion ukrainienne, la Russie subit également un exode de grandes enseignes étrangères qui ne souhaitent plus être liées au géant soviétique. Pour autant, le Parquet russe ne l’entend pas de cette oreille. 

Et pour cause, ce dernier a publié un communiqué très explicite, ce vendredi, destiné à freiner ce flot de départ. Ce dernier indique en effet « un contrôle strict des entreprises étrangères suspendant leurs activités dans le pays en raison de l’intervention militaire russe en Ukraine ».

Le document précise que « les procureurs vont établir un contrôle strict quant au respect de la législation du travail, des conditions des contrats de travail, du paiement des salaires, de l’exécution des obligations contractuelles envers les contractants et envers la fédération de Russie ».

Menaces

Ce dernier menace également les sociétés concernées « de ne pas respecter unilatéralement leurs obligations ». En ce sens, des poursuites pénales pourraient voir le jour si « une faillite fictive ou préméditée » venait à être prouvée.

Articles en relation