Bruxelles et le trio Airbnb -Expedia-TripAdivor signent un accord de partage de données

L’office de statistique de l’Union européenne, Eurostat, obtiendra en conséquence des données essentielles afin de pouvoir établir et publier des statistiques sur les locations de logements de courte durée réalisées sur ces plateformes.

Selon le site Clubic, qui relaie l’information, la publication des data contribuera à l’établissement de statistiques plus complètes sur l’hébergement touristique en Europe. Et cela, pour aider les autorités publiques à mieux comprendre et appréhender le développement de cette économie collaborative.

Une avancée notable, donc, que salue Thierry Breton, le commissaire européen chargé du marché intérieur : « Des inquiétudes existent en ce qui concerne l’incidence (de ces plateformes) sur les communautés locales. Pour la première fois, nous allons obtenir des données fiables qui nous permettront d’alimenter nos discussions en cours avec des villes dans l’ensemble de l’Europe. (Le but étant) d’aborder cette nouvelle réalité de manière équilibrée », souligne ainsi l’intéressé.

Dans les faits, ces données porteront par exemple sur le nombre de nuitées réservées ou le nombre d’invités. Sachant que cette échange de bon procédé respectera obligatoirement la vie privée des citoyens qui ne seront en aucun cas identifiables.

A lire aussi : Le Japon séduit de moins en moins les spécialistes de la tech’

Articles en relation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.