Pollution : Bruxelles perd patience face aux mauvais élèves de l’UE

Neuf membres de l’UE sont actuellement dans la ligne de mire de Bruxelles en matière de pollution de l’air. Ces derniers n’ont toujours pas levé les doutes sur leur capacité à respecter les normes communautaires liées aux émissions de gaz polluants. 

L’Allemagne, l’Espagne, la Hongrie, l’Italie, la République tchèque, la Roumanie, le Royaume-Uni et la Slovaquie font ainsi partie des Etats surveillés par le père fouettard européen… Tout comme la France, alors que Paris s’érige pourtant comme l’ambassadeur majeur de la COP 21.  Ces mauvaises élèves seront donc sanctionnés mi-mars s’ils n’apportent pas dans les plus brefs délais les garanties nécessaires à même de rassurer le gendarme bruxellois.

Et pour cause, « les neufs pays dépassent régulièrement les limites d’émissions destinées à protéger la santé des Européens pour les particules fines (PM10) ou le dioxyde d’azote (NO2), voire les deux », souligne le site luxembourgeois, Le Quotidien. Pire, les nations ciblées s’obstinent à ne pas entrer dans les « clous » malgré les avertissements répétés de la Commission.

De ce fait, l’institution « a décidé (de sévir) et de lancer la dernière étape des procédures d’infraction à leur encontre – le renvoi devant la Cour de justice de l’UE (CJUE) – sauf si des mesures additionnelles crédibles, opportunes et efficaces sont présentées (entre-temps)« .

Pour rappel, la pollution de l’air engendre près de 400 000 morts chaque année dans l’espace européen.

Source : Le Quotidien

Article connexe : 

https://www.secret-defense.org/05/07/2016/ecologie-le-charbon-responsable-de-23000-morts-chaque-annee-en-europe/

Articles en relation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.