Turquie : attentat-suicide à Istanbul, la piste syrienne évoquée

10 morts et 15 blessés, c’est le bilan de l’attentat-suicide qui a frappé ce matin le coeur historique de la cité stambouliote ont annoncé les autorités locales.

L’explosion s’est produite sur l’ancien hippodrome qui borde la basilique Sainte-Sophie et la Mosquée bleue, deux monuments très prisés des touristes à Istanbul, relate Ouest France. Les informations sur l’identité des victimes restent encore floues, bien que de nombreuses sources évoquent pour le moment le décès de deux citoyens allemands.

Le président turc, Recip Erdogan a également apporté peu de précisions sur cette tragédie, mais a toutefois révélé que le kamikaze serait d’origine syrienne.

La Turquie est actuellement dans une situation particulièrement instable en raison de relations diplomatiques conflictuelles avec Moscou découlant du crash d’un chasseur-bombardier russe près de la frontière syrienne en novembre dernier (que la Russie attribue à Ankara). D’autres part, le pays reste encore très marqué par l’attentat le plus meurtrier survenu sur son sol, le 10 octobre 2015, devant la gare centrale d’Ankara (103 morts et plus de 500 blessés).

Source : Ouest France

Articles en relation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.