France : la DGSI déjoue un nouvel attentat

Attentat déjoué à Toulon
Attentat déjoué à Toulon

Le ministre de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve, a annoncé l’arrestation par la DGSI d’Hakim Marnissi (25 ans) le 29 octobre dernier relate OPEX. Ce dernier préparait un attentat contre des militaires de la base navale de Toulon.

B.Cazeneuve a précisé que l’individu « était placé sous surveillance depuis un an en raison de sa radicalisation et de son soutien public aux thèses jihadistes, cet individu avait cherché à se procurer du matériel pour passer à l’acte. » Le communiqué souligne le rôle déterminant de la Direction générale de la sécurité intérieure qui a intercepté deux colis destinés au terroriste, contenant une cagoule et un couteau de combat. Lors de la garde vue, l’homme a révélé être contact avec un jeune jihadiste originaire de Roubaix (21 ans) membre de l’Etat Islamique en Syrie.

Ce nouvel épisode sécuritaire relance le débat sur la perméabilité des sites militaires hexagonaux. Nathalie, membre de la base navale toulonnaise, s’est inquiétée au micro de RTL du manque de rigueur des contrôles d’accès au site : « C’est facile pour n’importe qui d’entrer avec un badge. Mon frère est déjà entré avec le mien, ce n’est pas un problème. » Cette dernière conclut en tirant le signal d’alarme : « C’est ridicule, ce sont des civils qui nous contrôlent. Il y en a qui font vachement attention et il y en a qui s’en foutent. »

Source : OPEX et RTL

Articles en relation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.