Irak : la formation du nouveau gouvernement passe aussi par Internet

Publication: 11/10/2018

L’Irak se cherche un nouveau gouvernement. Malheureusement le temps presse pour Adel Abdel Mahdi, le tout frais Premier ministre. Le président Salih, nommé le 02 octobre dernier par le Parlement, l’a en effet sommé de proposer une liste de ministres avant la fin du mois.

En conséquence, le chef du gouvernement a décidé d’innover pour former sa nouvelle équipe. Comment ? En créant une plateforme Internet sur laquelle pourront candidater les Irakiens et Irakiennes de plus de 30 ans.

Les conditions d’admission à ces postes prestigieux sont même relativement légères, rapporte le site Capital. Et pour cause, outre l’aspect lié à l’âge, les postulants devront également transmettre leurs informations d’état civil. Mais aussi renseigner leurs opinions politiques, leur appartenance ou non à un parti. Le tout sur le formulaire d’inscription.

Il est d’ailleurs important de noter qu’un simple diplôme universitaire suffit à être éligible. Et cela, peu importe le cursus suivi. Sachant que chaque candidat est libre de choisir le ministère qu’il souhaite diriger via une lettre de motivation dûment argumentée. Dernière obligation, ce dernier devra aussi présenter ses solutions à même de sortir son ministère d’une potentielle sortie de crise.

Affaire à suivre…

Source : Capital

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

Bénin : derrière la dérive autoritaire de Patrice Talon, l’ombre de la Chine ?

Plus d’un mois après le scrutin législatif du 28 avril 2019 dont l’opposition a été exclue, les violences post-électorales continuent... Voir l'article

La loi favorisant les extraditions vers la Chine embrase Hong Kong

Alors qu’un projet de loi favorisant sensiblement l’extradition de citoyens hongkongais vers la Chine est actuellement à l’étude dans l’hémicycle... Voir l'article

Les djihadistes étrangers emprisonnés, outil du hard power irakien

Le gouvernement irakien a décidé d’utiliser les quelques 500 djihadistes étrangers détenus dans les geôles du pays comme une arme... Voir l'article

Brexit : le chef de la diplomatie britannique se prononce en faveur d’une sortie négociée

Le ministre britannique des Affaires étrangères, Jeremy Hunt, qui brigue le poste de Premier ministre au sein de la Perfide... Voir l'article

  • Urgent

    Bénin : derrière la dérive autoritaire de Patrice Talon, l’ombre de la Chine ?

    Plus d’un mois après le scrutin législatif du 28 avril 2019 dont l’opposition a été exclue, les violences post-électorales continuent de secouer le Bénin, ce... Voir l'article

    La loi favorisant les extraditions vers la Chine embrase Hong Kong

    Alors qu’un projet de loi favorisant sensiblement l’extradition de citoyens hongkongais vers la Chine est actuellement à l’étude dans l’hémicycle de ce territoire semi-autonome, la... Voir l'article

  • personnalites

    Bénin : derrière la dérive autoritaire de Patrice Talon, l’ombre de la Chine ?

    Plus d’un mois après le scrutin législatif du 28 avril 2019 dont l’opposition a été exclue, les violences post-électorales continuent de secouer le Bénin, ce... Voir l'article

    Brexit : le chef de la diplomatie britannique se prononce en faveur d’une sortie négociée

    Le ministre britannique des Affaires étrangères, Jeremy Hunt, qui brigue le poste de Premier ministre au sein de la Perfide Albion, entend trouver un accord... Voir l'article

    Emmanuel Macron ne souhaite pas suivre Washington sur le dossier Huawei

    Alors que Washington a blacklisté les équipements du groupe chinois, Huawei, pour la construction de ses réseaux mobiles de cinquième génération (5G) – tout en... Voir l'article