Irak : la formation du nouveau gouvernement passe aussi par Internet

Publication: 11/10/2018

L’Irak se cherche un nouveau gouvernement. Malheureusement le temps presse pour Adel Abdel Mahdi, le tout frais Premier ministre. Le président Salih, nommé le 02 octobre dernier par le Parlement, l’a en effet sommé de proposer une liste de ministres avant la fin du mois.

En conséquence, le chef du gouvernement a décidé d’innover pour former sa nouvelle équipe. Comment ? En créant une plateforme Internet sur laquelle pourront candidater les Irakiens et Irakiennes de plus de 30 ans.

Les conditions d’admission à ces postes prestigieux sont même relativement légères, rapporte le site Capital. Et pour cause, outre l’aspect lié à l’âge, les postulants devront également transmettre leurs informations d’état civil. Mais aussi renseigner leurs opinions politiques, leur appartenance ou non à un parti. Le tout sur le formulaire d’inscription.

Il est d’ailleurs important de noter qu’un simple diplôme universitaire suffit à être éligible. Et cela, peu importe le cursus suivi. Sachant que chaque candidat est libre de choisir le ministère qu’il souhaite diriger via une lettre de motivation dûment argumentée. Dernière obligation, ce dernier devra aussi présenter ses solutions à même de sortir son ministère d’une potentielle sortie de crise.

Affaire à suivre…

Source : Capital

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

Syrie : les forces kurdes trouvent un accord avec Damas pour contrer l’offensive d’Ankara

Alors que la déferlante turque s’abat actuellement sur les forces armées kurdes de Syrie (FDS) positionnées au nord du pays,... Voir l'article

Le charbon est loin d’avoir dit son dernier mot

Alors que le charbon, largement stigmatisé lors de la Cop 21 parisienne, fait partie des énergies fossiles les plus polluantes... Voir l'article

Nuages noirs sur Chine rouge

Xi Jinping se voit comme le successeur de Mao Tsé-toung. Mais la démonstration de force organisée par Pékin pour les... Voir l'article

Syrie : Washington retire ses troupes au Nord et laisse les forces kurdes à la merci d’Ankara

Si Donald Trump avait indiqué au moins de janvier dernier que le retrait des forces US du nord-est de la... Voir l'article

  • Urgent

    Syrie : les forces kurdes trouvent un accord avec Damas pour contrer l’offensive d’Ankara

    Alors que la déferlante turque s’abat actuellement sur les forces armées kurdes de Syrie (FDS) positionnées au nord du pays, le régime de Bachar al-Assad... Voir l'article

    Le charbon est loin d’avoir dit son dernier mot

    Alors que le charbon, largement stigmatisé lors de la Cop 21 parisienne, fait partie des énergies fossiles les plus polluantes de la planète, force est... Voir l'article

  • personnalites

    Nuages noirs sur Chine rouge

    Xi Jinping se voit comme le successeur de Mao Tsé-toung. Mais la démonstration de force organisée par Pékin pour les 70 ans de la fondation... Voir l'article

    Alstom, scandale d’Etat ?

    Les modalités et les ramifications de la vente d’Alstom Energie à son concurrent américain General Electric plongent l’observateur dans un océan d’incompréhension. La justice française... Voir l'article

    Le Maroc, entre tradition et progrès

    ENTRETIEN. Géopolitologue et islamologue, Charles Saint-Prot est un des meilleurs spécialistes français du Maroc. A l’occasion des vingt ans de règne du roi Mohammed VI,... Voir l'article