Face à la menace nord-coréenne, le Japon veut réorganiser sa défense

Publication: 11/09/2017

Le Premier ministre japonais, Shinzo Abe, inquiet des positions russe et chinoise sur le dossier nord-coréen et le peu de sanctions économiques et militaires internationales prévues pour calmer les ardeurs de Pyongyang, souhaite renforcer la défense nationale.

Personne d’autre ne vous protégera si vous n’avez pas l’état d’esprit de vous protéger vous-même”, a-t-il martelé à l’approche d’une réunion au sommet du Conseil de sécurité de l’ONU portant sur les éventuelles sanctions à prendre contre le gouvernement de Kim Jong-Un.

L’intéressé a indiqué dans la foulée que Tokyo “prendrait toutes les mesures appropriées” pour contrer les agissements nord-coréens, à l’image du lancement récent d’un missile au dessus de l’archipel nippon. Un plan de défense à moyen terme a d’ailleurs été sollicité en ce sens.

Le Japon ne versera pas dans le nucléaire

S.Abe a également confirmé qu’une alliance de première ordre avec les Etats-Unis devenait “inévitable”.

Pour autant, les trois principes du non-nucléaire auxquels est soumis le Japon depuis la fin de la seconde guerre mondiale (ne pas produire, ne pas détenir ni avoir d’armes nucléaires sur son territoire) resteront quoi qu’il arrive toujours d’actualité.

Source : Japan FM

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

Syrie : les forces kurdes trouvent un accord avec Damas pour contrer l’offensive d’Ankara

Alors que la déferlante turque s’abat actuellement sur les forces armées kurdes de Syrie (FDS) positionnées au nord du pays,... Voir l'article

Le charbon est loin d’avoir dit son dernier mot

Alors que le charbon, largement stigmatisé lors de la Cop 21 parisienne, fait partie des énergies fossiles les plus polluantes... Voir l'article

Nuages noirs sur Chine rouge

Xi Jinping se voit comme le successeur de Mao Tsé-toung. Mais la démonstration de force organisée par Pékin pour les... Voir l'article

Syrie : Washington retire ses troupes au Nord et laisse les forces kurdes à la merci d’Ankara

Si Donald Trump avait indiqué au moins de janvier dernier que le retrait des forces US du nord-est de la... Voir l'article

  • Urgent

    Syrie : les forces kurdes trouvent un accord avec Damas pour contrer l’offensive d’Ankara

    Alors que la déferlante turque s’abat actuellement sur les forces armées kurdes de Syrie (FDS) positionnées au nord du pays, le régime de Bachar al-Assad... Voir l'article

    Le charbon est loin d’avoir dit son dernier mot

    Alors que le charbon, largement stigmatisé lors de la Cop 21 parisienne, fait partie des énergies fossiles les plus polluantes de la planète, force est... Voir l'article

  • personnalites

    Nuages noirs sur Chine rouge

    Xi Jinping se voit comme le successeur de Mao Tsé-toung. Mais la démonstration de force organisée par Pékin pour les 70 ans de la fondation... Voir l'article

    Alstom, scandale d’Etat ?

    Les modalités et les ramifications de la vente d’Alstom Energie à son concurrent américain General Electric plongent l’observateur dans un océan d’incompréhension. La justice française... Voir l'article

    Le Maroc, entre tradition et progrès

    ENTRETIEN. Géopolitologue et islamologue, Charles Saint-Prot est un des meilleurs spécialistes français du Maroc. A l’occasion des vingt ans de règne du roi Mohammed VI,... Voir l'article