Cuba : les autorités décident d’une vague d’amnisties historique avant l’arrivée du Pape

3522, c’est le nombre de prisonniers libérés suite à une décision du Conseil d’Etat cubain marquant la visite imminente du Pape François à La Havane. Un chiffre sans précédent dans l’histoire du régime castriste.

Il y avait déjà eu des amnisties lors des venues de Jean Paul II en 1998 (3000) et Benoît XVI en 2012 (300), a annoncé le quotidien local, Granma. Les heureux élus sont des détenus dont l’âge est supérieur à 60 ans et inférieur à 20 ans et ne souffrant d’aucun antécédent pénal, les malades chroniques, les femmes, ceux dont la liberté conditionnelle se termine à la fin de l’année 2016 et enfin les étrangers dont le pays garantit l’extradition. Certaines exceptions humanitaires subsistent malgré tout pour les auteurs d’actes extrêmement graves (meurtre, viol, pédophilie, trafic de drogue, violences, atteintes à la sureté de l’Etat).

Les relations entre Cuba et le Vatican ont fêté leurs 80 ans le 7 juin dernier. Le Pape François visitera trois villes : La Havane, Holguin et Santiago du 19 au 22 septembre.

Source : France24

Articles en relation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.