Énergies renouvelables : la planète atteint une production de 2 000 gigawatts

Publication: 11/06/2017

“La capacité des énergies renouvelables installées dans le monde a dépassé en 2016 les 2 000 gigawatts (GW), soit plus de trente fois la puissance du parc nucléaire français.” Telle est la conclusion du dernier rapport annuel portant sur le statut mondial des énergies renouvelables.

Cette étude confirme une hausse de 9% des installations mondiales en la matière entre 2015 et 2016. Concrètement, “le solaire photovoltaïque compte pour environ 47 % de ces nouvelles capacités. Suivi de l’éolien (34 %) et l’hydroélectricité (15,5 %).”

Les analystes saluent dans la foulée une baisse de la facture énergétique globale découlant directement de cette embellie; un véritable pied-de-nez aux ressources polluantes :

“Des transactions récentes au Danemark, en Égypte, Inde, Mexique, Pérou et aux Émirats Arabes Unis ont vu le coût de l’électricité chuter à 0,05 dollar/KWh. Bien en-dessous du coût de l’énergie fossile ou nucléaire produite (habituellement) dans ces pays.”

Autre point combattu bec et ongles par le rapport : le mythe de la nécessité de disposer d’une production de base à partir du fossile ou du nucléaire :

“En 2016, le Danemark et l’Allemagne ont réussi à gérer des pics respectifs de 140 % et 86,3 % de production d’électricité à partir de sources renouvelables sans problème. Et dans plusieurs pays (Portugal, Irlande et Chypre, par exemple), la part de 20 à 30% d’électricité provenant des renouvelables est possible sans solution de stockage supplémentaire.”

Une baisse des investissements à relativiser

Le cru 2016 a toutefois engendré une baisse sectorielle des investissements de l’ordre de 23%. L’étude justifie cette tendance par la baisse des coûts couplée à de lourdes dépenses déjà réalisées en 2015 par certaines nations.

C’est le cas de la Chine qui a “consacré une partie de son budget l’année dernière à améliorer le réseau et à réformer le marché de l’électricité. Et cela, afin de mieux utiliser les ressources renouvelables existantes.”

Source : Novethic

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

La “Fête des célibataires”, véritable mine d’or pour l’e-commerce chinois

Si cette fête singulière au sein de l’Empire du Milieu est destinée à apporter du réconfort aux personnes seules tous... Voir l'article

Berlin annonce l’ouverture d’une nouvelle centrale de charbon

Alors que l’Allemagne s’est engagée à abandonner le charbon en 2038 afin de se rapprocher des objectifs inhérents à l’Accord... Voir l'article

Climat : l’oncle Sam tourne définitivement le dos à l’Accord de Paris

Actée en 2017 par Donald Trump, la sortie américaine de l’Accord de Paris de 2015 (COP 21) est en entrée... Voir l'article

A Sotchi, la Russie acte son grand retour en Afrique

La Russie tente de se réimplanter en Afrique où elle accuse plusieurs longueurs de retard sur les Chinois et les... Voir l'article

  • Urgent

    La “Fête des célibataires”, véritable mine d’or pour l’e-commerce chinois

    Si cette fête singulière au sein de l’Empire du Milieu est destinée à apporter du réconfort aux personnes seules tous les 11 novembre, elle n’en... Voir l'article

    Berlin annonce l’ouverture d’une nouvelle centrale de charbon

    Alors que l’Allemagne s’est engagée à abandonner le charbon en 2038 afin de se rapprocher des objectifs inhérents à l’Accord de Paris (2015), Berlin a... Voir l'article

  • personnalites

    La formation des cadres, enjeu de la guerre économique

    ENTRETIEN. Officier des troupes de marine détaché auprès des Royal Marines britannique, Raphaël Chauvancy est l’auteur de plusieurs ouvrages consacrés aux problématiques de puissance et... Voir l'article

    Syrie : Trump souhaite protéger le pétrole à l’Est

    Après avoir annoncé le 7 octobre dernier le retrait des troupes américaines du nord de la Syrie, Donald Trump a néanmoins décidé de procéder à... Voir l'article

    Un chercheur français de l’Institut d’études politiques détenu depuis trois mois en Iran

    Si les tensions entre Washington et Téhéran sur le dossier du nucléaire iranien se répercutent fatalement sur l’ensemble des acteurs majeurs de l’échiquier international, il... Voir l'article