Marché de l’or : vers une année 2019 fructueuse

Le cru 2019 devrait marquer une hausse significative de la demande mondiale d’or auprès des joailliers. Les banques centrales devraient, elles, lever le pied après une année 2018 record. 

Selon Capital, qui relaie l’information, “l’affaiblissement attendu du dollar en 2019 devrait favoriser un surcroît de la demande d’or. Metals Focus, spécialiste des métaux précieux, juge de son côté que (cette courbe planétaire) pourrait se hisser cette année à 4370 tonnes (son plus haut niveau depuis 2015), propulsant ainsi le cours de l’once à 1400 dollars”.

Concrètement, “le gros du travail” devrait être réalisé par les joailliers dont la demande pourrait atteindre 2351 tonnes (+3%), tirée par les marchés indien (+7%) et chinois (+3%). Ces derniers (compenseront ainsi) le repli attendu au Moyen-Orient”.

A contrario, les grandes banques centrales ne poursuivront vraisemblablement pas leur rythme effréné de 2018. Un cru qui a vu les institutions russe, chinoise, indienne ou encore Kazakh “acheter 651,5 tonnes d’or, soit la plus importante quantité (acquise) depuis un demi-siècle”. Le but étant pour Moscou et Pékin, notamment, de réduire leur dépendance au dollar.

Articles connexes :

Chine : Pékin lorgne toujours plus sur le marché de l’or

Les BRICS souhaitent créer une bourse mondiale de l’or

Articles en relation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.