Interdiction UberPop : la Cour de justice de l’UE donne raison à la France

Publication: 11/04/2018

La justice européenne a tranché en faveur de la France qui avait décidé durant l’été 2015 d’interdire le service UberPop sur son territoire. Et cela, sans obtenir l’aval préalable de Bruxelles. Un point que le géant du VTC comptait utiliser à son avantage. 

Il est important de noter que l’avocat général de la Cour avait déjà conclu le 4 juillet dernier que Paris était légalement en droit d’interdire le service UberPop sur le sol français.

La start-up californienne avait néanmoins plaidé que l’interdiction d’une telle prestation dans l’Hexagone nécessitait en amont une notification européenne “en vertu d’une directive relative aux services de la société de l’information.” 

L’avocat estima alors en retour qu’Uber n’était pas concerné par ce texte et qu’il relevait tout bonnement du domaine du transport.

Une décision peu surprenante

Il est donc logique que l’instance donne raison à la France dans ce dossier puisque les conclusions de l’avocat général sont fréquemment appliquées par le gendarme luxembourgeois.

Pour rappel, Uber avait été poursuivi devant plusieurs tribunaux en France sur la base de la loi Thévenoud – du 1er octobre 2014 – qui réserve le transport de personnes aux seuls taxis et VTC professionnels, ce qui n’était pas le cas en l’état pour les chauffeurs inscrits sur la plateforme.

Source : Europe 1 

Article connexe :

VTC : Uber remporte plus qu’une bataille au Brésil

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

Sécurité informatique : les dépenses mondiales s’envolent

L’année 2018 est placée sous le signe de la recrudescence des dépenses de sécurité informatique avec une hausse de 18%... Voir l'article

Soudan du Sud : l’accord de paix ne sauvegarde aucunement la sécurité des civils

Malgré l’accord de paix signé en septembre 2018 entre le président sud-soudanais en place, Salva Kiir, et le chef des... Voir l'article

Brésil : Bolsonaro veut exploiter l’uranium d’une réserve indigène

Le président brésilien compte exploiter à plein régime une importante réserve minière située dans une réserve indigène jouxtant l’Amazone, à... Voir l'article

Tensions Etats-Unis-Iran : Trump entre deux feux

America First ! Depuis l’élection de Donald Trump en 2017, ce slogan de campagne est symbolisé par le désengagement diplomatique... Voir l'article

  • Urgent

    Sécurité informatique : les dépenses mondiales s’envolent

    L’année 2018 est placée sous le signe de la recrudescence des dépenses de sécurité informatique avec une hausse de 18% à l’échelle planétaire. La protection... Voir l'article

    Soudan du Sud : l’accord de paix ne sauvegarde aucunement la sécurité des civils

    Malgré l’accord de paix signé en septembre 2018 entre le président sud-soudanais en place, Salva Kiir, et le chef des rebelles, Riek Machar, les violences... Voir l'article

  • personnalites

    Brésil : Bolsonaro veut exploiter l’uranium d’une réserve indigène

    Le président brésilien compte exploiter à plein régime une importante réserve minière située dans une réserve indigène jouxtant l’Amazone, à la frontière du Venezuela et... Voir l'article

    Tensions Etats-Unis-Iran : Trump entre deux feux

    America First ! Depuis l’élection de Donald Trump en 2017, ce slogan de campagne est symbolisé par le désengagement diplomatique et militaire des Etats-Unis au... Voir l'article

    B. Netanyahou promet de ne pas relâcher l’étreinte sur l’implantation iranienne en Syrie

    Lors d’un discours récent effectué à l’école de l’Armée de l’air israélienne, le Premier ministre hébreu, Benjamin Netanyahou, a réitéré sa volonté d’empêcher l’ennemi héréditaire... Voir l'article