La DGSI veut recruter 1200 personnes d’ici 5 ans

Publication: 10/11/2019

La Direction générale de la Sécurité intérieure, habituellement particulièrement discrète, a décidé de lancer une campagne de recrutement plus classique afin d’étoffer ses effectifs.

“Emboîtant le pas à sa cousine de la Direction générale de la sécurité extérieure (DGSE), la DGSI a décidé de faire connaître au grand public ses besoins en recrutement au moment où elle prévoit d’accroître ses effectifs de 1200 personnes d’ici 2022-2024”, relaie L’Express.

Un postulat confirmé par le patron de l’institution, Nicolas Lerner, via un communiqué :

“La DGSI est un service actif de police nationale et a vocation à le rester. Une part significative des recrutements supplémentaires a vocation à concerner des policiers de tout corps et de tout grade. Néanmoins l’évolution des menaces (terrorisme, cyber-attaque, contre-espionnage, protection des intérêts économiques de la France) justifie que nous diversifiions totalement les profils que nous recrutons. Analystes susceptibles d’interpréter les renseignements, ingénieurs et techniciens en informatique de tout niveau, spécialistes de la cryptologie, du big data, linguistes, spécialistes des relations internationales mais aussi juristes et spécialistes des RH : Il y a de la place pour tout le monde, pour tous les profils.”

L’intéressé a d’ailleurs insisté sur le fait que la DGSI se devait d’utiliser les mêmes méthodes de recrutement utilisées communément par les entreprises privées :

“Il est légitime que les services de l’État utilisent les mêmes armes, les mêmes outils que l’ensemble du secteur économique français. Y compris en termes de rémunérations. (Nous pouvons) rivaliser dans ce domaine pour attirer et fidéliser certains profils recherchés. Le métier du renseignement n’est pas réservé (seulement) aux autres.”

A lire aussi :

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

Fake news en Côte d’Ivoire : à qui profitent la désinformation et la violence politique ?

A l’approche de l’élection présidentielle et dans le cadre de l’état d’urgence instauré par Alassane Ouattara, la situation s’est considérablement... Voir l'article

Campagne pour la présidence de France Télévisions : Baldelli rameute à… gauche

C’est une petite indiscrétion venue des arcanes de l’audiovisuel. Alors que la course pour la présidence de France Télévisions s’accélère... Voir l'article

Diplomatie : saluée pour sa gestion de la crise sanitaire, la Corée du Sud s’émancipe

Nation historiquement coincée dans le giron de l’Empire chinois, puis colonie japonaise au tournant du XXème siècle et désormais fidèle... Voir l'article

Corruption de Big Tobacco, le cas d’école du Pakistan

D’après une enquête de l’OCCRP (« Organized Crime and Corruption Reporting Project »), Philip Morris International alimenterait le commerce parallèle... Voir l'article

  • Urgent

    Fake news en Côte d’Ivoire : à qui profitent la désinformation et la violence politique ?

    A l’approche de l’élection présidentielle et dans le cadre de l’état d’urgence instauré par Alassane Ouattara, la situation s’est considérablement tendue en Côte d’Ivoire. Après... Voir l'article

    Campagne pour la présidence de France Télévisions : Baldelli rameute à… gauche

    C’est une petite indiscrétion venue des arcanes de l’audiovisuel. Alors que la course pour la présidence de France Télévisions s’accélère et que les auditions des... Voir l'article

  • Newsletter

  • personnalites

    Fake news en Côte d’Ivoire : à qui profitent la désinformation et la violence politique ?

    A l’approche de l’élection présidentielle et dans le cadre de l’état d’urgence instauré par Alassane Ouattara, la situation s’est considérablement tendue en Côte d’Ivoire. Après... Voir l'article

    Campagne pour la présidence de France Télévisions : Baldelli rameute à… gauche

    C’est une petite indiscrétion venue des arcanes de l’audiovisuel. Alors que la course pour la présidence de France Télévisions s’accélère et que les auditions des... Voir l'article

    La chloroquine vantée par Didier Raoult, épée de Damoclès du Covid-19 ?

    L’éminent spécialiste en infectiologie, Didier Raoult, basé à Marseille, mise beaucoup d’espoir sur l’hydroxy-chloroquine. D’après le directeur de l’Institut Méditerranée, une étude menée en Chine... Voir l'article