Turquie : le pays subit l’attentat le plus meurtrier de son histoire

La Turquie est sous le choc
La Turquie est sous le choc

Plusieurs bombes ont explosé ce samedi aux environs de 10h00 devant la gare ferroviaire d’Ankara, lieu de rendez-vous d’une manifestation contre la reprise récente des affrontements entre l’armée et les rebelles kurdes.

Cette tragédie, qui a fait au moins 95 morts, plonge la Turquie dans un malaise papable à la veille des élections législatives. « Les explosions ont eu lieu dans une zone où se trouvaient de nombreuses banderoles des partis HDP (Parti démocratique des peuples, parti pro-kurde], EMEP (Parti du travail, se revendiquant du marxisme) et SGDF (Fédération des associations de la jeunesse socialiste) » précise la chaîne d’information continue CNN Türk.

La police de la capitale est également très critiquée pour avoir lancé des grenades lacrymogènes afin de disperser les manifestants après les explosions. Selon l’agence de presse Anadolu, la thèse de l’attentat-suicide ne fait pas l’ombre d’un doute. Quant au média local Hürriyet, ce dernier souligne « le visage marqué des témoins  rapportant que des morceaux de chair ont été éparpillés sur toute la scène de l’explosion. »

Erdogan, vivement critiqué, devrait prendre des sanctions rapidement en raison d’un dispositif de sécurité discutable.

Source : Le Courrier international

Articles en relation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.