Charlie Hebdo : les juges demandent la levée du secret-défense

Publication: 10/09/2015
La surveillance de la DGSI remise en cause ?

La surveillance de la DGSI remise en cause ?

Les juges d’instruction en charge des attentats parisiens de janvier (Charlie Hebdo, Montrouge, Hyper Cacher : 17 morts) ont demandé la levée du secret-défense des actes d’enquête effectués par la DGSI sur les frères Kouachi et Amedy Coulibaly avant qu’ils ne passent pas à l’action, relate le Monde. Ces derniers étaient connus pour leur appartenance à l’islamisme radicale et leur surveillance laisse planer nombre de zones d’ombre.

Cette promesse des magistrats a été faîte aux 33 personnes et associations qui se sont portées parties civiles dans ce dossier brûlant, le 19 mai dernier, lors d’une réunion au palais de justice de Paris. Les trois juges d’instruction ont annoncé à cette occasion leurs investigations à venir. Des dysfonctionnements dans la surveillance présumée des meurtriers par la Direction générale de la sécurité intérieure pourraient ainsi être révélés au grand jour.

La demande a été réceptionnée début juillet par le ministère de l’Intérieur. Le porte-parole de l’Institution, Pierre-Henri Brandet a précisé que « les éléments correspondants de la DGSI vont être communiqués à la commission consultative du secret de la défense nationale afin qu’elle se prononce sur leur déclassification, selon la procédure habituelle. »

Source : Le Monde

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

Burkina Faso : un gouvernement en faillite

À neuf mois des élections présidentielles, le Burkina Faso traverse une crise sécuritaire, aggravée par d’importants troubles socio-économiques. Eddie Komboïgo,... Voir l'article

La France libère pour la première fois l’un de ses ressortissants parti combattre en Syrie

Flavien Moreau (33 ans), intercepté en 2013 par les services de renseignement hexagonaux et condamné en novembre 2014 à 7... Voir l'article

Chine : un chercheur emprisonné pour avoir créé des jumelles génétiquement modifiées

Pour avoir bravé les principes éthiques les plus fondamentaux du monde scientifique, He Jiankui, chercheur à la Southern University of... Voir l'article

Uber persona non grata à Londres

La municipalité londonienne a décidé de ne pas renouveler la licence du géant des VTC qui expirait lundi 25 novembre... Voir l'article

  • Urgent

    Venezuela : le leader de l’opposition, Juan Guaido, peine à convaincre

    “Juan Guaido est à la tête d’une opposition fatiguée”, confirme Florence Pinot de Villechenon, professeure à l’ESCP et directrice du Cérale, auprès de France 24.... Voir l'article

    Burkina Faso : un gouvernement en faillite

    À neuf mois des élections présidentielles, le Burkina Faso traverse une crise sécuritaire, aggravée par d’importants troubles socio-économiques. Eddie Komboïgo, principale figure de l’opposition et... Voir l'article

  • personnalites

    Venezuela : le leader de l’opposition, Juan Guaido, peine à convaincre

    “Juan Guaido est à la tête d’une opposition fatiguée”, confirme Florence Pinot de Villechenon, professeure à l’ESCP et directrice du Cérale, auprès de France 24.... Voir l'article

    Sultanat d’Oman : les défis de Haitham ben Tarek

    Sayed Haïtham ben Tarek al-Saïd succède à Qabous Ibn Saïd al-Saïd sur le trône d’Oman. Le nouveau sultan hérite d’un pays relativement stable même s’il... Voir l'article

    La France libère pour la première fois l’un de ses ressortissants parti combattre en Syrie

    Flavien Moreau (33 ans), intercepté en 2013 par les services de renseignement hexagonaux et condamné en novembre 2014 à 7 ans de prison, a été... Voir l'article