L’EI destitue le chef de Boko Haram, Abubakar Shekau

Publication: 10/08/2016

Abubakar Shekau, le leader de Boko Haram, a été révoqué mardi 9 août par l’EI à qui il avait prêté allégeance en 2015. Daesh lui reproche un extrémisme hors de propos à l’encontre de la communauté musulmane que ce dernier n’hésiterait pas à décimer le cas échéant.

La revue du groupe djihadiste al-Nabaa précise en effet dans son dernier numéro qu’A.Shekau a été remplacé par Abu Musab al-Barnawi à la tête de cette franchise de l’EI en Afrique de l’Ouest.

Ce jeune homme âgé d’une vingtaine d’années, porte-parole de BH, serait le fils de Mohamed Yusuf, le fondateur de Boko Haram, exécuté en 2009 par les forces de l’ordre nigérianes. Il présenterait également la particularité d’entrer pleinement dans “la politique” menée par Daesh en prohibant fermement le massacre de Musulmans.

Une déclaration qui dénote singulièrement avec les propos que le fantasque A.Shekau avait toujours tenus jusqu’à présent : « Ceux qui vivent sous le joug des mécréants sont eux-mêmes des mécréants. » Cet adage avait ainsi justifié les multiples attentats contre des mosquées et les enlèvements répétés de femmes et d’enfants dans la région perpétrés par Boko Haram sous la direction de son ex-dirigeant.

Cependant, l’homme a annoncé hier dans un enregistrement audio destiné au Calife al-Baghdadi (emblématique leader de l’EI) qu’il ne comptait pas délaisser son trône afin de mener à bien sa mission en Afrique de l’Ouest. Il a également tempéré sa communication en assurant désormais « n’avoir aucun désir de tuer (ses) frères musulmans. »

Toutefois, s’il persiste dans cette direction, de vives tensions pourraient éclater entre le groupuscule BH mené par Shekau et la majorité des forces de la faction soutenant aujourd’hui al-Barnawi.

Source : 20 minutes

Article connexe :

Nigeria : « 220 millions de dollars sont nécessaires pour maintenir les gens en vie »

 

 

 

 

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

Cyber-sécurité : des hackers grassement rémunérés pour détecter des failles

Si le marché mondial de la cyber-sécurité affiche une santé insolente, ce dernier le doit avant tout aux hackers, ses... Voir l'article

Le Liban dénonce une nouvelle violation israélienne de sa souveraineté

Alors qu’Israël poursuit la construction d’un mur polémique à la frontière avec le pays du Cèdre, Beyrouth multiplie plaintes et... Voir l'article

La Norvège abaisse sa production de pétrole pour 2019

Le premier producteur de pétrole du Vieux Continent a décidé d’abaisser sa production pour 2019, à l’image de l’Arabie saoudite... Voir l'article

Retrait des troupes US de Syrie : Trump met le frein à main

Décidés à se retirer du territoire syrien, les Etats-Unis confirment toutefois que cette opération délicate diplomatiquement et militairement ne se... Voir l'article

  • Urgent

    Cyber-sécurité : des hackers grassement rémunérés pour détecter des failles

    Si le marché mondial de la cyber-sécurité affiche une santé insolente, ce dernier le doit avant tout aux hackers, ses ennemis héréditaires. Une poignée d’entre... Voir l'article

    Le Liban dénonce une nouvelle violation israélienne de sa souveraineté

    Alors qu’Israël poursuit la construction d’un mur polémique à la frontière avec le pays du Cèdre, Beyrouth multiplie plaintes et appels auprès du Conseil de... Voir l'article

  • personnalites

    Retrait des troupes US de Syrie : Trump met le frein à main

    Décidés à se retirer du territoire syrien, les Etats-Unis confirment toutefois que cette opération délicate diplomatiquement et militairement ne se fera pas dans l’urgence. “L’Etat... Voir l'article

    Brésil : Bolsonaro veut exploiter l’uranium d’une réserve indigène

    Le président brésilien compte exploiter à plein régime une importante réserve minière située dans une réserve indigène jouxtant l’Amazone, à la frontière du Venezuela et... Voir l'article

    Trump choisit la porte-parole du Département d’Etat comme ambassadrice US à l’ONU

    Heather Nauert, la porte-parole du département d’Etat américain, devrait normalement être nommée ambassadrice des Etats-Unis à l’ONU, relaie plusieurs médias internationaux.  Selon Europe 1, “cette ancienne journaliste... Voir l'article