ETA : enquête judiciaire ouverte pour crime contre l’humanité

Publication: 10/07/2015

Un juge de l’audience nationale, juridiction madrilène spécialisée dans les affaires complexes, a ouvert une enquête visant la direction de l’organisation séparatiste basque ETA pour “crimes contre l’humanité”, selon une ordonnance.

A l’origine de la procédure, de multiples plaintes d’associations de victimes pour assassinats et enlèvements susceptibles d’avoir été commis par l’organisation séparatiste basque après 2004, date d’entrée en vigueur du code pénal qui incorpore ces crimes. Bien que la procédure soit symbolique, « la qualification de crime contre l’humanité pourrait être retenue car elle en respecte les critères » précise le magistrat qui condamne « des attaques systématiques contre une partie de la population, composée de collectifs poursuivis pour des raisons politiques et idéologiques, dont l’élimination et l’expulsion (…) sont considérés comme stratégiques par l’organisation ».

L’ETA est tenue responsable d’au moins 829 morts en 40 ans. Le 20 octobre 2011, la formation a renoncé définitivement à la violence, mais refuse toujours un désarmement et une dissolution sans condition, un objectif pourtant prioritaire pour la justice française et espagnole.

Source : L’Express

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

La loi favorisant les extraditions vers la Chine embrase Hong Kong

Alors qu’un projet de loi favorisant sensiblement l’extradition de citoyens hongkongais vers la Chine est actuellement à l’étude dans l’hémicycle... Voir l'article

Focus : “des fonds vautours” mis à mal en Belgique depuis 2015

Alors que certaines sociétés d’investissement, plus connues sous le nom de “fonds vautours”, peuvent placer des pays dans une situation... Voir l'article

Bayer a tenté plus qu’un coup de poker avec Monsanto

Le groupe allemand s’est-il tiré une balle dans le pied en rachetant l’Américain Monsanto en juin 2018 ? La multiplication... Voir l'article

Le Parlement de Floride autorise les professeurs à porter une arme à feu

Cette information est passée relativement inaperçue, mais le Parlement de Floride a adopté mercredi 1er mai un décret autorisant les... Voir l'article

  • Urgent

    La Chine médiatrice dans le dossier de la dénucléarisation nord-coréenne ?

    Après deux jours de visite à Pyongyang (20 et 21 juin), le président chinois, Xi Jinping, a laissé entendre que le géant asiatique pourrait jouer... Voir l'article

    ADP : bonne opération ou abandon de souveraineté ?

    Le projet de privatisation d’ADP a connu un nouveau rebondissement avec la procédure de Référendum d’initiative partagée (RIP) déclenchée par un front uni de parlementaires... Voir l'article

  • personnalites

    Sénégal et Côte d’Ivoire : la lutte contre la corruption se renforce

    Si le niveau de corruption de la classe politique demeure préoccupant en Afrique subsaharienne, deux pays enregistrent des progrès importants : la Côte d’Ivoire et... Voir l'article

    Bénin : derrière la dérive autoritaire de Patrice Talon, l’ombre de la Chine ?

    Plus d’un mois après le scrutin législatif du 28 avril 2019 dont l’opposition a été exclue, les violences post-électorales continuent de secouer le Bénin, ce... Voir l'article

    Trump promet de déployer 1000 soldats supplémentaires en Pologne

    Le président américain a annoncé mercredi 12 mai un renforcement imminent des troupes US en Pologne. Donald Trump – qui s’exprimait lors d’une conférence commune... Voir l'article