Le gouvernement thaïlandais supprime les restrictions sur la culture du cannabis

Le gouvernement thaïlandais supprime les restrictions sur la culture du cannabis

Le gouvernement autoritaire thaïlandais a supprimé les restrictions sur la culture du cannabis dans le cadre d’une modification radicale de la loi visant à encourager la culture de la drogue à des fins lucratives et à unique usage médical. À compter du 9 juin, le cannabis disparait donc de la liste des stupéfiants, ce qui signifie que les gens peuvent cultiver et consommer la plante à la maison, relaie The Times

Conséquence directe de cette décision, 4 200 personnes emprisonnées pour des délits liés au cannabis vont sortir de prison. Par ailleurs, le gouvernement va donner un million de plants de cannabis aux futurs cultivateurs. Cependant, l’Etat insiste sur le fait que l’objectif est de promouvoir l’usage de la drogue à des fins personnelles de santé et médicales, et non à des fins récréatives.

Bien qu’il soit peu probable que la police enquête sur son utilisation à domicile, toute personne surprise en train de le fumer en public sera toujours passible de trois mois de prison pour cause de nuisance publique.

Selon le média britannique, l’assouplissement des lois sur les drogues ne découle pas, par exemple, des motivations politiques libérales qui ont conduit à la légalisation du cannabis au Canada ou encore en Uruguay. Il est plutôt destiné à aider les entreprises et à positionner la Thaïlande comme un fournisseur international à grande échelle en prévision de la dépénalisation dans d’autres pays.

Face aux incertitudes du changement climatique, à l’instabilité des prix alimentaires et au dépeuplement des campagnes, les agriculteurs thaïlandais ont en effet besoin de nouvelles cultures rentables.

Articles en relation