EasyJet subit le contre-coup du terrorisme sur les six derniers mois

Publication: 10/05/2016

La compagnie low coast accuse le coup au premier trimestre 2016 en raison des actes de terrorisme qui se sont multipliés sur la période 2015-2016.

Ainsi sur les six derniers mois achevés fin mars, EasyJet a réalisé une perte après impôts de 25 millions d’euros contre un bénéfice de 5 millions un an auparavant, souligne le média Romandie.

L’entreprise britannique a précisé dans son rapport d’activité que ses résultats maussades s’expliquaient “par les événements survenus en Egypte, à Paris et Bruxelles”. Cette dernière a également ajouté avoir été touchée par “des effets de changes négatifs” et proposera en conséquence à ses actionnaires “une augmentation d’un quart de son ratio de distribution des dividendes, à 50% des bénéfices après impôts contre 40% aujourd’hui.”

La directrice générale de la structure, Carolyn McCall, a toutefois tenu à relativiser cet état fait en attestant qu’EasyJet avait “réalisé une performance financière robuste au cours du premier semestre malgré des événements extérieurs médiatisés.”

Avant d’assurer que la compagnie disposait de la capacité nécessaire pour faire croître son nombre de passagers, ses revenus, ainsi que ses bénéfices sur l’ensemble de l’exercice 2016.

Cependant, le deuxième trimestre devrait également être délicat avec “une chute d’environ sept points de pourcentage du revenu par siège compte tenu des dates de Pâques et des effets du terrorisme à Bruxelles”, estime la direction.

Source : Romandie

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

L’Indonésie veut le Rafale

Après moults annonces contradictoires, l’Indonésie a franchi un pas décisif en signant un « contrat initial » portant sur l’achat de 36... Voir l'article

Le trouble jeu de Moscou au Tchad et en RCA

Ils ne seraient officiellement que 535. Mais des sources diplomatiques évoquent plutôt le chiffre de 1 700 « mercenaires russes... Voir l'article

Les chaines de production mises sous tension par la flambée du prix des matières premières

Les prix des matières premières connaissent une hausse exponentielle depuis le début de l’année 2021. Après une chute mondiale en... Voir l'article

Les tentaculaires réseaux de Moukhtar Abliazov au Parlement européen

Judiciairement acculé par plusieurs pays, dont le Royaume-Uni, les Etats-Unis, l’Ukraine ou la Russie, Moukhtar Abliazov jouit encore du statut... Voir l'article

  • Urgent

    L’Indonésie veut le Rafale

    Après moults annonces contradictoires, l’Indonésie a franchi un pas décisif en signant un « contrat initial » portant sur l’achat de 36 Rafale à la France. Mais... Voir l'article

    Le trouble jeu de Moscou au Tchad et en RCA

    Ils ne seraient officiellement que 535. Mais des sources diplomatiques évoquent plutôt le chiffre de 1 700 « mercenaires russes », présents à Bangui, la... Voir l'article

  • Newsletter

  • personnalites

    10 ans après la mort de Kadhafi en Libye : après lui, le Déluge ?

    Dix ans après le soulèvement populaire et la guerre civile, le chaos et les divisions règnent toujours en Libye. Malgré la constitution d’un gouvernement intérimaire... Voir l'article

    Côte d’Ivoire : Alassane Ouattara pleinement mobilisé contre le terrorisme

    Alors que la cible géographique des attaques se déplace vers le golfe de Guinée, le président ivoirien affiche une combativité sans faille contre le terrorisme.... Voir l'article

    Djibouti : Ismaël Omar Guelleh est candidat, pour la 4ème fois, à sa propre succession

    Le dénouement de cet épisode de la vie « démocratique » djiboutienne ne sera un mystère pour personne : le président de la République Ismaël Omar Guelleh règne en... Voir l'article