Les investissements étrangers augmentent de 2% en 2018 dans l’Hexagone

Publication: 10/04/2019

Le rapport 2018 de Business France démontre que l’Hexagone maintient son attractivité auprès des investisseurs internationaux malgré un environnement fiscal particulièrement décrié. 

“L’attractivité de la France s’est encore améliorée (l’année dernière) avec 1323 décisions d’investissements étrangers recensées. Qu’il s’agisse de projets de création de nouveaux sites, d’extension de sites existants ou encore de rachat d’entreprise, (le cru 2018 affiche une hausse) de 2% par rapport à 2017, année qui avait déjà signé un record avec 1298 décisions”, souligne ainsi le document, relayé par le Moci. Soit une moyenne de 25 décisions chaque semaine.

Au niveau de l’emploi, les effets de ces investissements se sont malheureusement moins fait sentir dans l’économie domestique avec 30 300 emplois créés ou sauvegardés contre 33 489 en 2017.

Pour autant, la France s’affirme malgré tout comme l’une des nations les plus attractives en la matière sur le Vieux Continent. Le pays du coq est en effet plébiscité “par 35 % des cadres dirigeants interrogés par Kantar Public, derrière l’Allemagne (45 %) et devant le Royaume-Uni (29 %)”.

De son côté, Bercy a rappelé début avril que les trois premiers mois de l’année 2019 marquaient déjà une hausse de 20% en termes d’IE par rapport au premier trimestre 2018.

A suivre…

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

Syrie : les forces kurdes trouvent un accord avec Damas pour contrer l’offensive d’Ankara

Alors que la déferlante turque s’abat actuellement sur les forces armées kurdes de Syrie (FDS) positionnées au nord du pays,... Voir l'article

Le charbon est loin d’avoir dit son dernier mot

Alors que le charbon, largement stigmatisé lors de la Cop 21 parisienne, fait partie des énergies fossiles les plus polluantes... Voir l'article

Nuages noirs sur Chine rouge

Xi Jinping se voit comme le successeur de Mao Tsé-toung. Mais la démonstration de force organisée par Pékin pour les... Voir l'article

Syrie : Washington retire ses troupes au Nord et laisse les forces kurdes à la merci d’Ankara

Si Donald Trump avait indiqué au moins de janvier dernier que le retrait des forces US du nord-est de la... Voir l'article

  • Urgent

    Syrie : les forces kurdes trouvent un accord avec Damas pour contrer l’offensive d’Ankara

    Alors que la déferlante turque s’abat actuellement sur les forces armées kurdes de Syrie (FDS) positionnées au nord du pays, le régime de Bachar al-Assad... Voir l'article

    Le charbon est loin d’avoir dit son dernier mot

    Alors que le charbon, largement stigmatisé lors de la Cop 21 parisienne, fait partie des énergies fossiles les plus polluantes de la planète, force est... Voir l'article

  • personnalites

    Nuages noirs sur Chine rouge

    Xi Jinping se voit comme le successeur de Mao Tsé-toung. Mais la démonstration de force organisée par Pékin pour les 70 ans de la fondation... Voir l'article

    Alstom, scandale d’Etat ?

    Les modalités et les ramifications de la vente d’Alstom Energie à son concurrent américain General Electric plongent l’observateur dans un océan d’incompréhension. La justice française... Voir l'article

    Le Maroc, entre tradition et progrès

    ENTRETIEN. Géopolitologue et islamologue, Charles Saint-Prot est un des meilleurs spécialistes français du Maroc. A l’occasion des vingt ans de règne du roi Mohammed VI,... Voir l'article