Iran : Téhéran impose un taux de change fixe au dollar

Publication: 10/04/2018

En raison d’une menace grandissante pesant sur le rial – mal en point sur les marchés internationaux – Téhéran a décidé d’imposer sur son territoire un taux de change fixe au dollar à 42 000 rials contre 58 650 sur le marché libre. 

“A ce taux, les besoins en devises de toutes les tranches de la population seront assurés par la banque centrale, les bureaux de change et les banques. Et cela, sous la supervision de la banque centrale”, a ainsi déclaré hier le gouvernement iranien.

Ce dernier se veut d’ailleurs très ferme dans ce dossier : “Nous ne reconnaissons aucun autre taux de change, et à partir de mardi, nous considérerons comme de la contrebande tout autre taux sur le marché”, a ajouté le vice-président, Eshagh Jahangiri.

La spéculation menace le rial

Pour rappel, la monnaie locale a perdu en six mois plus de 30% de sa valeur face à la devise US. Cette chute vertigineuse s’expliquant majoritairement par les menaces que laisse planer Donald Trump sur un possible retrait de Washington de l’Accord de Vienne.

Il est d’ailleurs important de noter que le locataire de la Maison Blanche ne clarifiera pas sa position sur ce point avant le mois de mai prochain. La spéculation s’apparente donc comme l’ennemi numéro un du rial actuellement alors que parallèlement les bases économiques iraniennes restent stables selon les analystes.

Source : Le Figaro

Article connexe : 

Gaz : Total ne veut pas renoncer au marché iranien

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

Diplomatie : saluée pour sa gestion de la crise sanitaire, la Corée du Sud s’émancipe

Nation historiquement coincée dans le giron de l’Empire chinois, puis colonie japonaise au tournant du XXème siècle et désormais fidèle... Voir l'article

Corruption de Big Tobacco, le cas d’école du Pakistan

D’après une enquête de l’OCCRP (« Organized Crime and Corruption Reporting Project »), Philip Morris International alimenterait le commerce parallèle... Voir l'article

La chloroquine vantée par Didier Raoult, épée de Damoclès du Covid-19 ?

L’éminent spécialiste en infectiologie, Didier Raoult, basé à Marseille, mise beaucoup d’espoir sur l’hydroxy-chloroquine. D’après le directeur de l’Institut Méditerranée,... Voir l'article

Bruxelles et le trio Airbnb -Expedia-TripAdivor signent un accord de partage de données

L’office de statistique de l’Union européenne, Eurostat, obtiendra en conséquence des données essentielles afin de pouvoir établir et publier des... Voir l'article

  • Urgent

    Corruption de Big Tobacco, le cas d’école du Pakistan

    D’après une enquête de l’OCCRP (« Organized Crime and Corruption Reporting Project »), Philip Morris International alimenterait le commerce parallèle de tabac au Pakistan avec... Voir l'article

    La chloroquine vantée par Didier Raoult, épée de Damoclès du Covid-19 ?

    L’éminent spécialiste en infectiologie, Didier Raoult, basé à Marseille, mise beaucoup d’espoir sur l’hydroxy-chloroquine. D’après le directeur de l’Institut Méditerranée, une étude menée en Chine... Voir l'article

  • Newsletter

  • personnalites

    Campagne pour la présidence de France Télévisions : Baldelli rameute à… gauche

    C’est une petite indiscrétion venue des arcanes de l’audiovisuel. Alors que la course pour la présidence de France Télévisions s’accélère et que les auditions des... Voir l'article

    La chloroquine vantée par Didier Raoult, épée de Damoclès du Covid-19 ?

    L’éminent spécialiste en infectiologie, Didier Raoult, basé à Marseille, mise beaucoup d’espoir sur l’hydroxy-chloroquine. D’après le directeur de l’Institut Méditerranée, une étude menée en Chine... Voir l'article

    Nouveau report des élections en Guinée : le projet controversé d’Alpha Condé

    Le président guinéen Alpha Condé a de nouveau reporté les élections législatives et le référendum constitutionnel prévus le 1er mars. Depuis, les manifestations se poursuivent... Voir l'article