Iran : Téhéran impose un taux de change fixe au dollar

En raison d’une menace grandissante pesant sur le rial – mal en point sur les marchés internationaux – Téhéran a décidé d’imposer sur son territoire un taux de change fixe au dollar à 42 000 rials contre 58 650 sur le marché libre. 

“A ce taux, les besoins en devises de toutes les tranches de la population seront assurés par la banque centrale, les bureaux de change et les banques. Et cela, sous la supervision de la banque centrale”, a ainsi déclaré hier le gouvernement iranien.

Ce dernier se veut d’ailleurs très ferme dans ce dossier : “Nous ne reconnaissons aucun autre taux de change, et à partir de mardi, nous considérerons comme de la contrebande tout autre taux sur le marché”, a ajouté le vice-président, Eshagh Jahangiri.

La spéculation menace le rial

Pour rappel, la monnaie locale a perdu en six mois plus de 30% de sa valeur face à la devise US. Cette chute vertigineuse s’expliquant majoritairement par les menaces que laisse planer Donald Trump sur un possible retrait de Washington de l’Accord de Vienne.

Il est d’ailleurs important de noter que le locataire de la Maison Blanche ne clarifiera pas sa position sur ce point avant le mois de mai prochain. La spéculation s’apparente donc comme l’ennemi numéro un du rial actuellement alors que parallèlement les bases économiques iraniennes restent stables selon les analystes.

Source : Le Figaro

Article connexe : 

Gaz : Total ne veut pas renoncer au marché iranien

Articles en relation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.