La Norvège, un solide eldorado pour les voitures hybrides et électriques

La Norvège s’affirme année après année comme l’un des marchés les plus fertiles en matière de véhicules hybrides et électriques. Ce dernier dépasse aujourd’hui 50% de son potentiel automobile. Et ce n’est pas fini, puisque Oslo vise la barre incroyable du 100% électrique à l’horizon 2025.

Si un pays peut se féliciter de suivre les préceptes d’Emmanuel Macron et de la Cop 21, c’est bien la Norvège qui a fait de la cause écologique sa marque de fabrique. Notamment dans la branche automobile, où le géant scandinave brille de mille feux.

Selon le site Caradisiac, « le bilan 2017 des immatriculations locales confirme d’autant plus cette exemplarité puisque 20,9 % des autos livrées dans ce pays l’année dernière, étaient 100 % électriques. À cela, on ajoute 31,3 % d’hybrides, simples ou rechargeables. Cela donne donc plus d’une voiture sur deux électrifiée. »

Une fiscalité sans égale

Pour autant, les recettes mises en place par Oslo pour obtenir de tels résultats ne sont pas si compliquées. Les véhicules thermiques sont en effet lourdement taxés, tandis que les modèles propres jouissent parallèlement « d’une fiscalité plus avantageuse, voire inexistante ».  Ce dispositif est donc parfaitement rodé pour encourager les Norvégiens à investir en ce sens.

Il est intéressant de noter que le gouvernement a également offert des avantages non négligeables aux habitants qui ont franchi le pas. Ainsi, ces derniers peuvent jouir « de la gratuité des péages urbains ou de la possibilité de circuler dans les couloirs de bus ». Ce qui n’est pas négligeable, vous en conviendrez.

Toutefois, certaines municipalités, quelque peu inquiètes de la baisse des rentrées d’argent, ont décidé de faire payer aux automobilistes verts un forfait sur les parkings et péages (à hauteur de 50% du prix normal).

Source : Caradisiac 

Articles en relation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.