GAFA : Tim Cook, le PDG d’Apple, est à Paris pour rencontrer Emmanuel Macron

Publication: 09/10/2017

Défendre la situation fiscale hexagonale de Google et a fortiori des GAFA (Google, Apple, Facebook et Amazon). Telle est la mission du PDG du mastodonte californien, Tim Cook, aujourd’hui à l’Elysée. 

Si l’intéressé doit également rencontrer les salariés d’Apple France, c’est bien le dossier fiscal qui animera les débats, rappelle le site Phonandroid :

“Le gouvernement français propose, depuis mai 2017, de taxer les quatre géants de la tech en fonction de leur chiffre d’affaires. Cette mesure aurait pour but d’empêcher les arrangements fiscaux dont usent et abusent ces multinationales. Actuellement, pour l’ensemble de ses activités en Europe, Apple ne paye d’impôts qu’en Irlande, ce qui lui permet de réduire le montant de ses taxes au minimum. Or, la France compte parmi les pays qui souhaitent mettre un terme à cette option en vue d’une harmonisation fiscale à l’échelle européenne.”

Ce dossier, véritable chimère des derniers quinquennats, offre ainsi une occasion unique au gouvernement Macron de marquer une véritable cassure avec ses prédécesseurs.

Bercy monte au créneau 

Bruno Le Maire a d’ailleurs fait de multiples déclarations en ce sens, à l’image du 12 septembre dernier :

“Les mastodontes de la Toile (Google, Amazon, etc) seront taxés comme les autres à hauteur de leur chiffre d’affaires sur le territoire. Ce n’est ni plus ni moins qu’une question de justice fiscale”, avait-il alors promis.

Cette épineuse problématique devrait être facilitée par une coopération accrue de Bercy avec l’Allemagne, l’Italie ou encore l’Espagne. Un accord politique a en effet été trouvé récemment entre les différents protagonistes.

Source : Phonandroid

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

Facebook et Twitter : une politique de censure à double tranchant ?

Les élections américaines, qui ont finalement couronné le démocrate Joe Biden, malgré les accusations de fraude de son rival Donald... Voir l'article

Nucléaire : l’Iran va-t-elle tirer profit de l’élection américaine ?

Selon une information de I24 News, le gouvernement iranien a informé mercredi 13 janvier à l’Agence internationale de l’énergie atomique... Voir l'article

Donald Trump lève les sanctions US à l’encontre de Taïwan, au grand dam de la Chine

Selon Courrier International, le secrétaire d’État américain, Mike Pompeo, a levé samedi 9 janvier toutes les restrictions qui encadraient les... Voir l'article

Les pays du Golfe fument le calumet de la paix mais n’enterrent pas la hache de guerre

Après trois ans de blocus, Riyad et ses alliés ont scellé leur réconciliation avec Doha sous la pression d’une Administration... Voir l'article

  • Urgent

    Facebook et Twitter : une politique de censure à double tranchant ?

    Les élections américaines, qui ont finalement couronné le démocrate Joe Biden, malgré les accusations de fraude de son rival Donald Trump, ont également vu émergé... Voir l'article

    Nucléaire : l’Iran va-t-elle tirer profit de l’élection américaine ?

    Selon une information de I24 News, le gouvernement iranien a informé mercredi 13 janvier à l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) du processus d’avancement de... Voir l'article

  • Newsletter

  • personnalites

    Facebook et Twitter : une politique de censure à double tranchant ?

    Les élections américaines, qui ont finalement couronné le démocrate Joe Biden, malgré les accusations de fraude de son rival Donald Trump, ont également vu émergé... Voir l'article

    Donald Trump lève les sanctions US à l’encontre de Taïwan, au grand dam de la Chine

    Selon Courrier International, le secrétaire d’État américain, Mike Pompeo, a levé samedi 9 janvier toutes les restrictions qui encadraient les contacts entre l’oncle Sam et... Voir l'article

    Les pays du Golfe fument le calumet de la paix mais n’enterrent pas la hache de guerre

    Après trois ans de blocus, Riyad et ses alliés ont scellé leur réconciliation avec Doha sous la pression d’une Administration Trump pressée d’achever sa “grande... Voir l'article