GAFA : Tim Cook, le PDG d’Apple, est à Paris pour rencontrer Emmanuel Macron

Publication: 09/10/2017

Défendre la situation fiscale hexagonale de Google et a fortiori des GAFA (Google, Apple, Facebook et Amazon). Telle est la mission du PDG du mastodonte californien, Tim Cook, aujourd’hui à l’Elysée. 

Si l’intéressé doit également rencontrer les salariés d’Apple France, c’est bien le dossier fiscal qui animera les débats, rappelle le site Phonandroid :

“Le gouvernement français propose, depuis mai 2017, de taxer les quatre géants de la tech en fonction de leur chiffre d’affaires. Cette mesure aurait pour but d’empêcher les arrangements fiscaux dont usent et abusent ces multinationales. Actuellement, pour l’ensemble de ses activités en Europe, Apple ne paye d’impôts qu’en Irlande, ce qui lui permet de réduire le montant de ses taxes au minimum. Or, la France compte parmi les pays qui souhaitent mettre un terme à cette option en vue d’une harmonisation fiscale à l’échelle européenne.”

Ce dossier, véritable chimère des derniers quinquennats, offre ainsi une occasion unique au gouvernement Macron de marquer une véritable cassure avec ses prédécesseurs.

Bercy monte au créneau 

Bruno Le Maire a d’ailleurs fait de multiples déclarations en ce sens, à l’image du 12 septembre dernier :

“Les mastodontes de la Toile (Google, Amazon, etc) seront taxés comme les autres à hauteur de leur chiffre d’affaires sur le territoire. Ce n’est ni plus ni moins qu’une question de justice fiscale”, avait-il alors promis.

Cette épineuse problématique devrait être facilitée par une coopération accrue de Bercy avec l’Allemagne, l’Italie ou encore l’Espagne. Un accord politique a en effet été trouvé récemment entre les différents protagonistes.

Source : Phonandroid

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

Bénin : derrière la dérive autoritaire de Patrice Talon, l’ombre de la Chine ?

Plus d’un mois après le scrutin législatif du 28 avril 2019 dont l’opposition a été exclue, les violences post-électorales continuent... Voir l'article

La loi favorisant les extraditions vers la Chine embrase Hong Kong

Alors qu’un projet de loi favorisant sensiblement l’extradition de citoyens hongkongais vers la Chine est actuellement à l’étude dans l’hémicycle... Voir l'article

Les djihadistes étrangers emprisonnés, outil du hard power irakien

Le gouvernement irakien a décidé d’utiliser les quelques 500 djihadistes étrangers détenus dans les geôles du pays comme une arme... Voir l'article

Brexit : le chef de la diplomatie britannique se prononce en faveur d’une sortie négociée

Le ministre britannique des Affaires étrangères, Jeremy Hunt, qui brigue le poste de Premier ministre au sein de la Perfide... Voir l'article

  • Urgent

    La loi favorisant les extraditions vers la Chine embrase Hong Kong

    Alors qu’un projet de loi favorisant sensiblement l’extradition de citoyens hongkongais vers la Chine est actuellement à l’étude dans l’hémicycle de ce territoire semi-autonome, la... Voir l'article

    Les djihadistes étrangers emprisonnés, outil du hard power irakien

    Le gouvernement irakien a décidé d’utiliser les quelques 500 djihadistes étrangers détenus dans les geôles du pays comme une arme diplomatique particulièrement efficace sur la... Voir l'article

  • personnalites

    Bénin : derrière la dérive autoritaire de Patrice Talon, l’ombre de la Chine ?

    Plus d’un mois après le scrutin législatif du 28 avril 2019 dont l’opposition a été exclue, les violences post-électorales continuent de secouer le Bénin, ce... Voir l'article

    Brexit : le chef de la diplomatie britannique se prononce en faveur d’une sortie négociée

    Le ministre britannique des Affaires étrangères, Jeremy Hunt, qui brigue le poste de Premier ministre au sein de la Perfide Albion, entend trouver un accord... Voir l'article

    Emmanuel Macron ne souhaite pas suivre Washington sur le dossier Huawei

    Alors que Washington a blacklisté les équipements du groupe chinois, Huawei, pour la construction de ses réseaux mobiles de cinquième génération (5G) – tout en... Voir l'article