Irak : l’Etat islamique utilise désormais des “vaches kamikazes”

Publication: 09/09/2019

Considérablement affaiblies par plusieurs années d’affrontements, les troupes de l’Etat islamique stationnées en Irak tentent toujours de semer le chaos sur le territoire. Et parfois de manière étonnante.

Comme le révèle Slate, l’organisation utilise en effet des animaux pour procéder à des attentats, faute de martyrs suffisants pour “faire le sale boulot”.

Et pour cause, “les résidents du village d’Al Islah ont récemment remarqué un phénomène étrange : des vaches avec des gilets explosifs. Alors que les deux animaux s’approchaient de plusieurs maisons, les bombes ont alors détonné à distance. Selon le porte-parole de la police de la province, seules les vaches ont été tuées et les demeures endommagées. Mais l’attaque n’a (heureusement) pas fait de blessé”.

Ce mode opératoire est d’autant plus surprenant que les vaches coûtent très chères dans ce pays meurtri par la guerre civile, à savoir plus de 1000 euros. Selon toute vraisemblance, ces “mammifères” proviendraient de villages soutenant le groupe djihadiste, confirme le média.

Qui précise toutefois que “l’utilisation d’animaux pour effectuer des attentats suicides n’est pas un phénomène nouveau, (puisque) des membres d’Al-Qaïda avaient (déjà) placé des bombes dans du bétail mort de 2003 à 2009 (sur le territoire)”.

Article connexe :

Les djihadistes étrangers emprisonnés, outil du hard power irakien

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

Washington demande à Bagdad une sécurité renforcée pour ses troupes

Le chef de la diplomatie US, Mike Pompeo, a tapé du poing sur la table dimanche 23 février en appelant... Voir l'article

Le piratage audiovisuel, nouveau terrain de jeu du grand banditisme

Ces derniers mois, plusieurs affaires de démantèlement de réseaux criminels liés au piratage audiovisuel en ligne ont défrayé la chronique... Voir l'article

Canicule : un risque majeur lors de la prochaine décennie

80 millions, c’est le nombre d’emplois qui pourraient disparaître d’ici 10 ans à l’échelle planétaire. Et cela, en raison du... Voir l'article

L’ONU de plus en plus pressante sur le dossier libyen

Le Conseil de sécurité des Nations Unies a adopté mercredi 12 février une résolution condamnant la recrudescence des violences en... Voir l'article

  • Urgent

    Washington demande à Bagdad une sécurité renforcée pour ses troupes

    Le chef de la diplomatie US, Mike Pompeo, a tapé du poing sur la table dimanche 23 février en appelant le gouvernement irakien à serrer... Voir l'article

    Le piratage audiovisuel, nouveau terrain de jeu du grand banditisme

    Ces derniers mois, plusieurs affaires de démantèlement de réseaux criminels liés au piratage audiovisuel en ligne ont défrayé la chronique judiciaire européenne. Et pourtant, malgré... Voir l'article

  • personnalites

    Josep Borrell en visite à Téhéran pour préserver l’Accord sur le nucléaire

    Le chef de la diplomatie européenne, Josep Borrell, s’est rendu lundi 3 février dans la capitale iranienne afin de conforter le gouvernement local de la... Voir l'article

    Venezuela : le leader de l’opposition, Juan Guaido, peine à convaincre

    “Juan Guaido est à la tête d’une opposition fatiguée”, confirme Florence Pinot de Villechenon, professeure à l’ESCP et directrice du Cérale, auprès de France 24.... Voir l'article

    Sultanat d’Oman : les défis de Haitham ben Tarek

    Sayed Haïtham ben Tarek al-Saïd succède à Qabous Ibn Saïd al-Saïd sur le trône d’Oman. Le nouveau sultan hérite d’un pays relativement stable même s’il... Voir l'article