Airbus : la division hélicoptères trouve un second souffle en Chine

Airbus Helicopters s'ouvre les portes du marché chinois
Airbus Helicopters s’ouvre les portes du marché chinois

Le géant européen a annoncé la vente de 100 « À‰cureuil » à une entreprise de leasing chinoise, CM International Financial Leasing Corp. Ce contrat témoigne du fort potentiel d’un marché soumis jusqu’ici à des restrictions militaires très contraignantes.

Dix ans après la création d’une filiale en Chine, Airbus Helicopters China, la multinationale franco-allemande frappe un grand coup. La livraison s’étalera sur cinq ans auprès d’une entreprise locale de crédit-bail qui a décidé de miser sur le développement de l’aviation privée locale lors des années à venir.

Les militaires imposaient auparavant des conditions d’utilisation ultra-strictes pour l’ensemble de la navigation à basse altitude. Mais la législation a récemment évolué et les conditions de vol devraient être considérablement adoucies d’ici 2020. D’autre part, les autorités ont également simplifié, en novembre 2013, les procédures d’autorisation et facilité l’obtention de licence pour les opérateurs privés (sauf personnes physiques).

Comme l’atteste Ying Shuijun, responsable de Civil Aviation Administration of China, « il n’y avait à la fin 2014 que 524 hélicoptères privés en Chine dont onze unités entièrement fabriquées sur place. »

Source : Les Echos

Articles en relation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.