Corée du Nord : Pyongyang aurait testé avec succès un moteur de missile intercontinental

Publication: 09/04/2016

Kim Jong-un a annoncé en grande pompe le test réussi par son pays d’un nouveau moteur  équipé de fusées balistiques intercontinentales d’un nouveau type comprenant des têtes nucléaires plus puissantes. Le but de la manœuvre étant destinée « à maintenir à portée de tir tous les bas-fonds remplis de malfaisants de la Terre, y compris la partie continentale des Etats-Unis » a-t-il martelé.

Alors que les sanctions de la communauté internationale se multiplient à l’égard de Pyongyang, le leader nord-coréen avait donné, en mars dernier, une nouvelle dimension au programme nucléaire local en menaçant directement les Etats-Unis et son voisin du Sud d’attaques préventives : « Nous devons être toujours prêts, à chaque instant, à utiliser notre arsenal nucléaire » confiait-il à cette occasion.

Par ce nouveau communiqué (publié par l’agence de presse officielle KCNA), la dictature souhaite ainsi conforter cet état de fait en laissant planer le doute que les USA sont potentiellement dans sa ligne de mire : « Ce grand succès donne à la Corée du Nord la garantie de pouvoir lancer une attaque nucléaire sur les impérialistes américains et d’autres forces hostiles » souligne-t-il, arguant qu’il avait lui même supervisé le test.

Pour rappel, le 6 janvier dernier, Pyongyang avait déjà annoncé le succès d’un test d’une bombe thermonucléaire en précisant toutefois que la bombe H utilisée fut « miniaturisée. »

Le Monde soulignait alors qu’il s’agissait « du quatrième test nucléaire mené par le régime depuis 2006, et la première utilisation de ce type de bombe, bien plus puissantes que les bombes A utilisées jusqu’à présent par ce pays, qui recourent à la fission générée par les seuls uranium ou plutonium. »

Sources : The Washington Post et Le Monde

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

Edouard Philippe se rendra au Qatar pour inaugurer le Musée national

Le Premier ministre français se rendra le 28 mars prochain à Doha pour inaugurer le fastueux Musée national du Qatar.... Voir l'article

Corée du Nord : Pyongyang garde le cap nucléaire

The Center for International Security and Cooperation (Université de Stanford) confirme dans un rapport publié ce mardi que la Corée du... Voir l'article

Total inaugure une vaste plateforme pétrolière au large de l’Angola

Le géant hexagonal a inauguré récemment une gigantesque plateforme pétrolière à 260 kilomètres des côtes angolaises. Ce dispositif, capable de... Voir l'article

Le gouvernement souhaite maximiser la protection du réseau 5G

Le ministre de l’Economie et des Finances, Bruno Le Maire, a annoncé mercredi sur France 2 que Paris mettra tout... Voir l'article

  • Urgent

    Edouard Philippe se rendra au Qatar pour inaugurer le Musée national

    Le Premier ministre français se rendra le 28 mars prochain à Doha pour inaugurer le fastueux Musée national du Qatar. En novembre 2017, Emmanuel Macron... Voir l'article

    Corée du Nord : Pyongyang garde le cap nucléaire

    The Center for International Security and Cooperation (Université de Stanford) confirme dans un rapport publié ce mardi que la Corée du Nord poursuit son programme de... Voir l'article

  • personnalites

    Edouard Philippe se rendra au Qatar pour inaugurer le Musée national

    Le Premier ministre français se rendra le 28 mars prochain à Doha pour inaugurer le fastueux Musée national du Qatar. En novembre 2017, Emmanuel Macron... Voir l'article

    Donald Trump-Kim-Jong-un : l’acte II prévu fin février

    La Maison Blanche et le régime nord-coréen ont convenu fin février d’un deuxième sommet entre Donald Trump et Kim-Jong-un. La rencontre n’a pas encore de... Voir l'article

    Retrait des troupes US de Syrie : Trump met le frein à main

    Décidés à se retirer du territoire syrien, les Etats-Unis confirment toutefois que cette opération délicate diplomatiquement et militairement ne se fera pas dans l’urgence. “L’Etat... Voir l'article