Corée du Nord : Pyongyang menace Washington et Séoul de frappes nucléaires aveugles

Publication: 09/03/2016

Alors que les sanctions de la communauté internationale se multiplient à l’égard de Pyongyang, le leader nord-coréen,  Kim Jong-Un, a donné une nouvelle dimension au programme nucléaire de son pays en menaçant directement les Etats-Unis et son voisin du Sud, d’attaques préventives.

« Nous devons être toujours prêts, à chaque instant, à utiliser notre arsenal nucléaire ». Les mots de ce dernier ne laissent place à aucun interprétation. Cette réaction fait écho aux nouvelles manœuvres militaires décidées par Washington et Séoul à l’encontre de la Corée du Nord, et cela à partir du lundi 7 mars 2016.

Kim Jong-Un considère en effet que la situation diplomatique sur la Péninsule a atteint un degré de « détérioration inacceptable » et qu’en conséquence sa stratégie militaire s’adapterait à cet état de fait.

Pour rappel, le conseil de sécurité de l’ONU a adopté à l’unanimité, mercredi 2 mars, un texte qui alourdit de manière significative les sanctions contre la République populaire démocratique de Corée. Les nations membres de l’Organisation internationale sont dès lors tenues d’inspecter toutes les marchandises en provenance ou à destination de la Corée du Nord et devront interdire l’accès à leurs ports à tout navire suspecté de transporter des cargaisons illicites.

Le texte leur impose également de restreindre de façon significative les exportations de charbon, de fer et de minerai de fer sauf si les revenus générés sont utilisés pour la subsistance de la population nord-coréenne, souligne Le Monde.

Le 6 janvier dernier, Pyongyang avait annoncé le succès d’un test d’une bombe thermonucléaire. Les autorités locales avaient toutefois précisé que la bombe H utilisée était « miniaturisée. » Le Monde soulignait alors qu’il s’agissait « du quatrième test nucléaire mené par le régime depuis 2006, et la première utilisation de ce type de bombe, bien plus puissantes que les bombes A utilisées jusqu’à présent par ce pays, qui recourent à la fission générée par les seuls uranium ou plutonium. »

Source : Le Figaro et Le Monde

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

Somalie : Washington annonce la mort du numéro 2 de l’EI

Très présent sur le sol somalien depuis la réouverture de son ambassade à Mogadiscio en décembre dernier, Washington poursuit son... Voir l'article

Satellites : Facebook compte lancer son propre réseau dès 2019

Facebook compte lancer en 2019 son propre réseau satellitaire en basse altitude, intitulé Athéna. Et cela, afin de capter une... Voir l'article

Venezuela : Washington presse l’ONU de reconnaître la légitimité de Juan Guaido

Engagés à 200% dans l’épineux dossier vénézuélien, les Etats-Unis ne se cachent plus et veulent obtenir “la tête” du président... Voir l'article

L’UE est-elle allée trop loin en Erythrée ?

Alors que Bruxelles s’est engagé début février à soutenir un projet routier d’envergure en Erythrée, l’instance européenne pourrait laisser des... Voir l'article

  • Urgent

    L’Irak veut se donner les moyens de l’auto-suffisance énergétique

    Alors que l’Irak pourrait atteindre une auto-suffisance énergétique d’ici quatre ans au minimum, selon les experts, l’Etat ne compte plus perdre de temps dans ce... Voir l'article

    L’intelligence artificielle profite à tort à 40% des start-ups du Vieux Continent

    Un récent rapport du Britannique MMC Ventures démontre qu’à peine 60% des start-ups européennes spécialisées dans l’intelligence artificielle (IA) en font usage de manière significative dans leur(s) activité(s).... Voir l'article

  • personnalites

    Venezuela : Washington presse l’ONU de reconnaître la légitimité de Juan Guaido

    Engagés à 200% dans l’épineux dossier vénézuélien, les Etats-Unis ne se cachent plus et veulent obtenir “la tête” du président Maduro sur un plateau. Et... Voir l'article

    Emmanuel Macron ne veut pas que les lois portent le nom des ministres

    Le JDD révèle qu’Emmanuel Macron a exigé au début de son quinquennat que les ministres n’attribuent plus leur nom aux lois dont ils sont l’auteur. ... Voir l'article

    Florence Parly veut plus de femmes haut gradées

    La ministre française des Armées a confirmé jeudi 7 mars sa volonté de faire progresser la mixité au sein de l’institution militaire. Et cela, en... Voir l'article