Diamant : la bourse d’Israël lance sa crypto-monnaie

La Bourse du diamant de Ramat Gan souhaite rassurer les investisseurs en créant une cryptomonnaie basée à 25% sur des diamants côtés. Son lancement a été programmé pour le mois de mai.

« Nous allons créer une cryptomonnaie qui sera basée pour la première fois sur les diamants », a confirmé en grande pompe l’un des porte-paroles de l’institution à l’occasion de la semaine internationale du diamant qui se déroule depuis dimanche à Tel Aviv. Cette dernière se prénommera « Carat » et sera destinée aussi bien aux investisseurs qu’au grand public, souligne de son côté le communiqué de Ramat Gan.

Il s’agit ainsi d’une opportunité non négligeable de séduire les professionnels du secteur puisque « sa volatilité évoluera selon le marché. Ce qui devrait la rendre attractive face aux 1400 cryptomonnaies existantes dans le monde », poursuit Eli Avidar le directeur général de la Bourse. Mais ce n’est pas tout, car la dotation de 25% de diamants côtés inhérente à « la devise » « restera dans les coffres à titre de garantie.

Les bitcoins restent toujours à quai

Selon La Tribune, « cette disposition a été décidée (entre autres) pour surmonter les réticences de la Banque d’Israël vis-à-vis des cryptomonnaies en raison de la spéculation effrénée dont elles font l’objet depuis des mois; laissant craindre le possible éclatement d’une bulle ».

Pour rappel, la Banque centrale locale s’oppose toujours à l’entrée de sociétés spécialisées dans le bitcoin à la Bourse de Tel Aviv.

Source : La Tribune

Article connexe : 

Les BRICS souhaitent créer une bourse mondiale de l’or

Articles en relation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.