Turquie : Ankara accorde le droit de travailler aux migrants syriens

Publication: 09/02/2016

Alors que plus de 30 000 migrants syriens fuyant Alep stationnent actuellement à la frontière turque, le président Recep Erdogan a annoncé que le pays serait susceptible de les accueillir à court terme. Cependant, l’UE fait actuellement pression sur Ankara afin que les réfugiés puissent légalement travailler sur son territoire.

Les autorités locales ont donc annoncé, à l’occasion de la visite dans la capitale turque de la chancelière allemande, Angela Merkel, la création d’un fond de trois milliards d’euros afin de répondre aux exigences européennes sur ce dossier. Cette dernière craint en effet une vague massive de migrants vers l’Europe et en particulier vers la Grèce.

Le Premier ministre, Ahmet Davutoglu, a précisé que « l’UE recevrait dès la semaine prochaine des propositions de projets en ce sens. » 

Pour le juriste, Lami Tokuzlu, basé l’Université de Bilgi, l’octroi de permis de travail aux réfugiés syriens correspond dès lors « à une avancée majeure leur permettant de s’intégrer et de croire en un avenir en Turquie (…) Mais pour être efficace, il va falloir multiplier les contrôles et punir les employeurs qui ne respectent pas les règles. »

Source : Le Temps 

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

La Chine médiatrice dans le dossier de la dénucléarisation nord-coréenne ?

Après deux jours de visite à Pyongyang (20 et 21 juin), le président chinois, Xi Jinping, a laissé entendre que... Voir l'article

ADP : bonne opération ou abandon de souveraineté ?

Le projet de privatisation d’ADP a connu un nouveau rebondissement avec la procédure de Référendum d’initiative partagée (RIP) déclenchée par... Voir l'article

Sénégal et Côte d’Ivoire : la lutte contre la corruption se renforce

Si le niveau de corruption de la classe politique demeure préoccupant en Afrique subsaharienne, deux pays enregistrent des progrès importants... Voir l'article

La Corée du Nord séduit en masse les touristes chinois

Alors que la visite de Xi Jinping les 20 et 21 juin à Pyongyang marque une première depuis 14 ans... Voir l'article

  • Urgent

    La Chine médiatrice dans le dossier de la dénucléarisation nord-coréenne ?

    Après deux jours de visite à Pyongyang (20 et 21 juin), le président chinois, Xi Jinping, a laissé entendre que le géant asiatique pourrait jouer... Voir l'article

    ADP : bonne opération ou abandon de souveraineté ?

    Le projet de privatisation d’ADP a connu un nouveau rebondissement avec la procédure de Référendum d’initiative partagée (RIP) déclenchée par un front uni de parlementaires... Voir l'article

  • personnalites

    Sénégal et Côte d’Ivoire : la lutte contre la corruption se renforce

    Si le niveau de corruption de la classe politique demeure préoccupant en Afrique subsaharienne, deux pays enregistrent des progrès importants : la Côte d’Ivoire et... Voir l'article

    Bénin : derrière la dérive autoritaire de Patrice Talon, l’ombre de la Chine ?

    Plus d’un mois après le scrutin législatif du 28 avril 2019 dont l’opposition a été exclue, les violences post-électorales continuent de secouer le Bénin, ce... Voir l'article

    Trump promet de déployer 1000 soldats supplémentaires en Pologne

    Le président américain a annoncé mercredi 12 mai un renforcement imminent des troupes US en Pologne. Donald Trump – qui s’exprimait lors d’une conférence commune... Voir l'article