Washington et Pékin finaliseront mi-janvier la phase 1 d’un accord commercial

L’oncle Sam et le géant asiatique sont sur le point de trouver un prémisse de sortie de crise avec la visite du vice-président chinois mi-janvier à Washington afin de parapher la phase 1 d’un nouvel accord commercial entre les deux pays.

Comme le rappelle Le Figaro, “Donald Trump a annoncé le 31 décembre que l’accord avec la Chine serait signé le 15 janvier à la Maison Blanche avec de hauts représentants chinois, et qu’il se rendrait par la suite à Pékin pour entamer les négociations sur la phase 2”.

Dans les faits, “l’accord de phase 1 conclu le mois dernier doit aboutir à une baisse des droits de douane et à une augmentation des achats par la Chine de produits agricoles, énergétiques et manufacturés américains tout en s’attaquant à certains litiges autour de la propriété intellectuelle”.

Le média précise également que les négociations pourraient aboutir sur une hausse des exportations de biens et services américains de 200 milliards de dollars sur deux ans à destination de l’Empire du Milieu.

Ce n’est pas un secret, les Etats-Unis veulent réduire leur déficit commercial avec la Chine. Concrètement, le déficit US en la matière s’élevait déjà à 375 Mds$ en 2017. Washington attestant dans le même temps de 505 Mds$ d’importations en provenance de l’Empire du Milieu. Une donnée tout simplement inacceptable pour l’ancien magnat de l’immobilier.

A lire aussi :

Articles en relation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.