La Norvège abaisse sa production de pétrole pour 2019

Le premier producteur de pétrole du Vieux Continent a décidé d’abaisser sa production pour 2019, à l’image de l’Arabie saoudite au mois de décembre dernier. Le but : éviter comme en 2014 un nouvel effondrement des cours de l’or noir.

En conséquence, la production du géant scandinave devrait atteindre en 2019 son plus bas niveau depuis 30 ans… Avant de rebondir dans les années à venir, indique le directoire norvégien du pétrole (DNP).

Selon le site Capital, qui relaie l’information, la prévision du cru 2019 s’établit ainsi à 82,2 millions de m3, contre une précédente prévision de 87,2 millions de m3.

Si le DNP confirme que cette baisse découle directement des retards de développement et des difficultés constatés dans la production de plusieurs champs pétroliers nationaux, il va sans dire que la conjoncture actuelle de l’or noir s’accommode assurément de ce coup de “frein à main”.

A contrario, le cru 2020 pourrait être beaucoup plus fructueux et flirter avec les 100 millions de m3, précise toutefois le directoire. Une embellie permise notamment par le démarrage de l’exploitation du gisement Johan Sverdrup en mer du Nord.

Article connexe : 

Pétrole : le Qatar tourne le dos à l’Opep

Articles en relation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.