Jérusalem : sécurité renforcée autour de la Vieille ville suite aux propos de Trump

Publication: 08/12/2017

C’est ce qu’on appelle l’effet papillon. Après l’annonce de Donald Trump mercredi 6 décembre reconnaissant désormais Jérusalem comme la capitale d’Israël, les autorités locales ont décidé ce vendredi de renforcer la sécurité autour de la Vieille ville. De nombreux heurts sont à prévoir.

Pour renforcer sa sécurité, Israël a déployé des centaines de policiers et de gardes-frontières supplémentaires à Jérusalem vendredi, jour de grande prière sur l’esplanade des Mosquées (…) Ces derniers ont été déployés à l’intérieur et autour de la Vieille ville, relaie Europe 1.

Le porte-parole de la police, Micky Rosenfeld, a néanmoins confirmé qu’aucune restriction d’âge n’avait été imposée aux fidèles pour accéder aux lieux de culte; une décision qui contracte avec les mesures drastiques prises antérieurement par le gouvernement Nétanyahou.

Ainsi, selon le média, “les policiers étaient effectivement plus nombreux qu’à l’accoutumée dans les ruelles de la Vieille ville, sans atteindre les effectifs déployés dans les situations de fortes tensions.”

Pour rappel, les différents mouvements politiques palestiniens ont appelé jeudi leurs compatriotes à s’insurger contre la prise de position de Washington, qui rappelons-le, a été vivement critiquée à l’international.

Source : Europe 1

Article connexe :

Tollé en Palestine : Trump reconnaît Jérusalem comme capitale d’Israël

 

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

La loi favorisant les extraditions vers la Chine embrase Hong Kong

Alors qu’un projet de loi favorisant sensiblement l’extradition de citoyens hongkongais vers la Chine est actuellement à l’étude dans l’hémicycle... Voir l'article

Les djihadistes étrangers emprisonnés, outil du hard power irakien

Le gouvernement irakien a décidé d’utiliser les quelques 500 djihadistes étrangers détenus dans les geôles du pays comme une arme... Voir l'article

Brexit : le chef de la diplomatie britannique se prononce en faveur d’une sortie négociée

Le ministre britannique des Affaires étrangères, Jeremy Hunt, qui brigue le poste de Premier ministre au sein de la Perfide... Voir l'article

Aluminium chinois : des mesures protectionnistes pour quoi faire ?

Si l’administration américaine a récemment supprimé les tarifs douaniers frappant les importations d’acier et d’aluminium en provenance du Mexique et... Voir l'article

  • Urgent

    La loi favorisant les extraditions vers la Chine embrase Hong Kong

    Alors qu’un projet de loi favorisant sensiblement l’extradition de citoyens hongkongais vers la Chine est actuellement à l’étude dans l’hémicycle de ce territoire semi-autonome, la... Voir l'article

    Les djihadistes étrangers emprisonnés, outil du hard power irakien

    Le gouvernement irakien a décidé d’utiliser les quelques 500 djihadistes étrangers détenus dans les geôles du pays comme une arme diplomatique particulièrement efficace sur la... Voir l'article

  • personnalites

    Bénin : derrière la dérive autoritaire de Patrice Talon, l’ombre de la Chine ?

    Plus d’un mois après le scrutin législatif du 28 avril 2019 dont l’opposition a été exclue, les violences post-électorales continuent de secouer le Bénin, ce... Voir l'article

    Brexit : le chef de la diplomatie britannique se prononce en faveur d’une sortie négociée

    Le ministre britannique des Affaires étrangères, Jeremy Hunt, qui brigue le poste de Premier ministre au sein de la Perfide Albion, entend trouver un accord... Voir l'article

    Emmanuel Macron ne souhaite pas suivre Washington sur le dossier Huawei

    Alors que Washington a blacklisté les équipements du groupe chinois, Huawei, pour la construction de ses réseaux mobiles de cinquième génération (5G) – tout en... Voir l'article