Le législateur vote une loi restreignant l’utilisation des tickets restaurants

Publication: 08/11/2016

A partir de maintenant, les salariés français ne pourront jouir de leurs tickets restaurants que dans le cadre d’achats alimentaires.

Le législateur a en effet considéré qu’une toute autre utilisation de ces titres de paiement n’entrait plus dans la catégorie du remboursement de frais, mais dans la sphère du salaire déguisé.

Concrètement, seuls les achats de préparations, produits laitiers, fruits et légumes, plats cuisinés, frais, surgelés ou en conserve (liste exhaustive) sont aujourd’hui concernés.

En ce qui concerne les restaurants, la loi offre la possibilité aux gérants de les refuser, ces derniers se plaignant de la lourdeur des charges incombant aux tickets (accessoirement les mêmes que pour la CB).

Une évolution que le journaliste, Jean-Marc Sylvestre, assimile ni plus ni moins à “un délire technocratique” couplé à un “excès interventionnisme d’une administration soucieuse d’en restreindre l’utilisation” : 

“Cette affaire est invraisemblable car elle ne répond à aucun autre besoin économique ou éthique que celui de priver le salarié-consommateur de sa liberté. Si on donne au salarié 15 euros par jour, le salarié a quand même le droit de l’utiliser comme il l’entend. S’il ne veut pas manger, pourquoi le condamner ?”, questionne-t-il, las.

Avant de souligner que l’Etat français finissait par se détourner totalement de la polyvalence découlant de ce moyen de paiement, qui rappelons-le, reste non assujettie à l’impôt sur le revenu pour le salarié ainsi qu’aux charges sociales pour l’entreprise.

Source : Atlantico

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

L’Irak veut se donner les moyens de l’auto-suffisance énergétique

Alors que l’Irak pourrait atteindre une auto-suffisance énergétique d’ici quatre ans au minimum, selon les experts, l’Etat ne compte plus... Voir l'article

L’intelligence artificielle profite à tort à 40% des start-ups du Vieux Continent

Un récent rapport du Britannique MMC Ventures démontre qu’à peine 60% des start-ups européennes spécialisées dans l’intelligence artificielle (IA) en font usage de... Voir l'article

Somalie : Washington annonce la mort du numéro 2 de l’EI

Très présent sur le sol somalien depuis la réouverture de son ambassade à Mogadiscio en décembre dernier, Washington poursuit son... Voir l'article

Satellites : Facebook compte lancer son propre réseau dès 2019

Facebook compte lancer en 2019 son propre réseau satellitaire en basse altitude, intitulé Athéna. Et cela, afin de capter une... Voir l'article

  • Urgent

    L’Irak veut se donner les moyens de l’auto-suffisance énergétique

    Alors que l’Irak pourrait atteindre une auto-suffisance énergétique d’ici quatre ans au minimum, selon les experts, l’Etat ne compte plus perdre de temps dans ce... Voir l'article

    L’intelligence artificielle profite à tort à 40% des start-ups du Vieux Continent

    Un récent rapport du Britannique MMC Ventures démontre qu’à peine 60% des start-ups européennes spécialisées dans l’intelligence artificielle (IA) en font usage de manière significative dans leur(s) activité(s).... Voir l'article

  • personnalites

    Venezuela : Washington presse l’ONU de reconnaître la légitimité de Juan Guaido

    Engagés à 200% dans l’épineux dossier vénézuélien, les Etats-Unis ne se cachent plus et veulent obtenir “la tête” du président Maduro sur un plateau. Et... Voir l'article

    Emmanuel Macron ne veut pas que les lois portent le nom des ministres

    Le JDD révèle qu’Emmanuel Macron a exigé au début de son quinquennat que les ministres n’attribuent plus leur nom aux lois dont ils sont l’auteur. ... Voir l'article

    Florence Parly veut plus de femmes haut gradées

    La ministre française des Armées a confirmé jeudi 7 mars sa volonté de faire progresser la mixité au sein de l’institution militaire. Et cela, en... Voir l'article