Burundi : les autorités rwandaises s’inquiètent du sort de la population locale

Le Burundi est en pleine tourmente
Le Burundi est en pleine tourmente

Le président rwandais, Paul Kagame, a dénoncé le massacre des Burundais par leurs propres dirigeants alors que ce pays subit depuis six mois une grave crise politique.

Le chef de l’exécutif n’a pas mâché ses mots : « Les gens meurent tous les jours, les cadavres jonchent les rues (…) Comment des dirigeants peuvent-ils s’autoriser à massacrer leur population du matin au soir ? »  

Pour rappel, le président burundais, Pierre Nkurunziza, a lancé un ultimatum à ses opposants afin que ces derniers déposent les armes. Ce dernier pointe également du doigt le rôle de Kigali qu’il accuse de soutenir logistiquement l’opposition. Les relations entre les deux voisins sont donc au plus bas.

Et pour cause, le Rwanda redoute depuis plusieurs mois le retour en force de rebelles hutu des FDLR au Burundi, dont certains membres sont accusés d’avoir activement pris part au génocide rwandais de 1994.

Source : Romandie

Articles en relation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.