Réchauffement climatique : plusieurs pays inhabitables dès 2070

Publication: 08/08/2018

Une récente étude du célèbre Massachusetts Institute of Technology (MIT) affirme que plusieurs zones de la planète deviendront hostiles à l’homme dès 2070. En cause, l’augmentation progressive des températures liée au réchauffement climatique.

Alors que le thermomètre s’agite davantage année après année sur la surface terrestre, le MIT dépeint, dans 50 ans, un état des lieux digne d’un film de science-fiction.

Et pour cause, l’institut dresse une liste de pays (nord de la Chine, Bangladesh, Pakistan, une partie de l’Inde, Oman, Qatar, Bahreïn, Emirats arabe unis ou encore Arabie saoudite), ainsi que certaines régions (principalement en Asie du Sud-Est) qui deviendront purement et simplement inhabitables pour l’espèce humaine.

La Cop 21 comme bouclier ?

L’afflux régulier de vagues de chaleur humide altéreront en effet toute capacité de l’homme et des animaux à vivre normalement sur ces territoires. Les climatologues recommandent donc aux autorités concernées (présentes et futures) de suivre le chemin initié par la Cop 21 (2015).

Pour rappel, l’Accord de Paris a pour objectif de contenir l’augmentation moyenne de la température planétaire bien en-dessous de 2 degrés Celsius par rapport au niveau pré-industriel. Mais aussi de poursuivre les efforts pour limiter la hausse de température à 1,5 degré. Et cela, afin de réduire significativement l’impact des changements climatiques.

Source : Forum

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

Sécurité informatique : les dépenses mondiales s’envolent

L’année 2018 est placée sous le signe de la recrudescence des dépenses de sécurité informatique avec une hausse de 18%... Voir l'article

Soudan du Sud : l’accord de paix ne sauvegarde aucunement la sécurité des civils

Malgré l’accord de paix signé en septembre 2018 entre le président sud-soudanais en place, Salva Kiir, et le chef des... Voir l'article

Brésil : Bolsonaro veut exploiter l’uranium d’une réserve indigène

Le président brésilien compte exploiter à plein régime une importante réserve minière située dans une réserve indigène jouxtant l’Amazone, à... Voir l'article

Tensions Etats-Unis-Iran : Trump entre deux feux

America First ! Depuis l’élection de Donald Trump en 2017, ce slogan de campagne est symbolisé par le désengagement diplomatique... Voir l'article

  • Urgent

    Sécurité informatique : les dépenses mondiales s’envolent

    L’année 2018 est placée sous le signe de la recrudescence des dépenses de sécurité informatique avec une hausse de 18% à l’échelle planétaire. La protection... Voir l'article

    Soudan du Sud : l’accord de paix ne sauvegarde aucunement la sécurité des civils

    Malgré l’accord de paix signé en septembre 2018 entre le président sud-soudanais en place, Salva Kiir, et le chef des rebelles, Riek Machar, les violences... Voir l'article

  • personnalites

    Brésil : Bolsonaro veut exploiter l’uranium d’une réserve indigène

    Le président brésilien compte exploiter à plein régime une importante réserve minière située dans une réserve indigène jouxtant l’Amazone, à la frontière du Venezuela et... Voir l'article

    Tensions Etats-Unis-Iran : Trump entre deux feux

    America First ! Depuis l’élection de Donald Trump en 2017, ce slogan de campagne est symbolisé par le désengagement diplomatique et militaire des Etats-Unis au... Voir l'article

    B. Netanyahou promet de ne pas relâcher l’étreinte sur l’implantation iranienne en Syrie

    Lors d’un discours récent effectué à l’école de l’Armée de l’air israélienne, le Premier ministre hébreu, Benjamin Netanyahou, a réitéré sa volonté d’empêcher l’ennemi héréditaire... Voir l'article