Suède : les autorités expulsent un jeune migrant meurtrier

Publication: 08/08/2016

Youssaf Khaliif Nuur, réfugié éthiopien ayant demandé l’asile politique en Suède, a été reconnu coupable par les autorités locales ce lundi d’homicide involontaire à l’encontre d’une éducatrice spécialisée. Ce dernier devra donc suivre un programme psychiatrique avant d’être expulsé dans la foulée.

Le jeune homme, qui prétend avoir 15 ans, a en effet poignardé à mort la défunte (une jeune femme de 22 ans d’origine libanaise) pour des raisons restant encore obscures. L’enquête a toutefois acté que l’individu était âgé d’au moins 18 ans au regard des examens médicaux effectués.

Le tribunal de Göteborg a également conclu que le prévenu souffrait de graves troubles mentaux, ce qui a en conséquence motivé le verdict des magistrats : “YK.Nuur ne savait pas que poignarder la jeune femme à la cuisse entraînerait une hémorragie mortelle”, ont-ils précisé.

Outre son expulsion, l’individu sera interdit de séjour sur le sol suédois jusqu’en 2026.

Cette affaire fait suite à une succession d’agressions intervenues dans les centres d’accueil de migrants du pays, de plus en plus surpeuplés. Cette tendance a d’ailleurs doublé entre 2014 et 2015, souligne l’Office national des migrations.

Pour rappel, Stockholm avait dû s’adapter à la fronde populaire en durcissant ses règles d’asile en janvier 2016 (rétablissement des frontières et augmentation des expulsions).

Source : Le Figaro

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

La loi favorisant les extraditions vers la Chine embrase Hong Kong

Alors qu’un projet de loi favorisant sensiblement l’extradition de citoyens hongkongais vers la Chine est actuellement à l’étude dans l’hémicycle... Voir l'article

Les djihadistes étrangers emprisonnés, outil du hard power irakien

Le gouvernement irakien a décidé d’utiliser les quelques 500 djihadistes étrangers détenus dans les geôles du pays comme une arme... Voir l'article

Brexit : le chef de la diplomatie britannique se prononce en faveur d’une sortie négociée

Le ministre britannique des Affaires étrangères, Jeremy Hunt, qui brigue le poste de Premier ministre au sein de la Perfide... Voir l'article

Aluminium chinois : des mesures protectionnistes pour quoi faire ?

Si l’administration américaine a récemment supprimé les tarifs douaniers frappant les importations d’acier et d’aluminium en provenance du Mexique et... Voir l'article

  • Urgent

    La loi favorisant les extraditions vers la Chine embrase Hong Kong

    Alors qu’un projet de loi favorisant sensiblement l’extradition de citoyens hongkongais vers la Chine est actuellement à l’étude dans l’hémicycle de ce territoire semi-autonome, la... Voir l'article

    Les djihadistes étrangers emprisonnés, outil du hard power irakien

    Le gouvernement irakien a décidé d’utiliser les quelques 500 djihadistes étrangers détenus dans les geôles du pays comme une arme diplomatique particulièrement efficace sur la... Voir l'article

  • personnalites

    Bénin : derrière la dérive autoritaire de Patrice Talon, l’ombre de la Chine ?

    Plus d’un mois après le scrutin législatif du 28 avril 2019 dont l’opposition a été exclue, les violences post-électorales continuent de secouer le Bénin, ce... Voir l'article

    Brexit : le chef de la diplomatie britannique se prononce en faveur d’une sortie négociée

    Le ministre britannique des Affaires étrangères, Jeremy Hunt, qui brigue le poste de Premier ministre au sein de la Perfide Albion, entend trouver un accord... Voir l'article

    Emmanuel Macron ne souhaite pas suivre Washington sur le dossier Huawei

    Alors que Washington a blacklisté les équipements du groupe chinois, Huawei, pour la construction de ses réseaux mobiles de cinquième génération (5G) – tout en... Voir l'article