Dénucléarisation : la Corée du Nord s’offusque des exigences américaines

Publication: 08/07/2018

La visite samedi à Pyongyang du Secrétaire d’Etat américain, Mike Pompeo, devait logiquement surfer sur l’accord de dénucléarisation complète de la péninsule coréenne signé le 12 juin dernier à Singapour entre Donald Trump et Kim Jong-un. Pour autant, les pourparlers sont encore au point mort, relaie le média helvète, RTS.

Ce dernier se fait en effet écho d’un communiqué de l’agence de presse officielle nord-coréenne publié peu de temps après les dernières tractations entre Pyongyang et Washington. Le régime communiste dénonce ainsi “les demandes avides des Etats-Unis”, ainsi que son attitude “extrêmement regrettable” dans ce dossier.

Sans surprise, les engagements “fermes et solides” pris précédemment par les autorités de renoncer au programme nucléaire national sont d’ores et déjà remis en question, laisse entendre la source étatique.

Une politique de l’autruche 

Comme souvent, les déclarations ont été totalement inverses du côté américain, puisque Mike Pompeo n’a pas manqué de souligner “les progrès obtenus dans tous les domaines des négociations”.

Ajoutant d’ailleurs dans la foulée que “les deux parties se retrouveraient le 12 juillet pour parler du rapatriement des restes des soldats américains portés disparus pendant la guerre de Corée (1950-53)”.

Pour rappel, l’objectif de ces deux jours de tractations était d’établir les bases d’une feuille de route détaillée vers la dénucléarisation complète de la péninsule coréenne. Ce qui semble utopique pour le moment, vous en conviendrez.

Source : RTS

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

La “Fête des célibataires”, véritable mine d’or pour l’e-commerce chinois

Si cette fête singulière au sein de l’Empire du Milieu est destinée à apporter du réconfort aux personnes seules tous... Voir l'article

Berlin annonce l’ouverture d’une nouvelle centrale de charbon

Alors que l’Allemagne s’est engagée à abandonner le charbon en 2038 afin de se rapprocher des objectifs inhérents à l’Accord... Voir l'article

Climat : l’oncle Sam tourne définitivement le dos à l’Accord de Paris

Actée en 2017 par Donald Trump, la sortie américaine de l’Accord de Paris de 2015 (COP 21) est en entrée... Voir l'article

A Sotchi, la Russie acte son grand retour en Afrique

La Russie tente de se réimplanter en Afrique où elle accuse plusieurs longueurs de retard sur les Chinois et les... Voir l'article

  • Urgent

    La “Fête des célibataires”, véritable mine d’or pour l’e-commerce chinois

    Si cette fête singulière au sein de l’Empire du Milieu est destinée à apporter du réconfort aux personnes seules tous les 11 novembre, elle n’en... Voir l'article

    Berlin annonce l’ouverture d’une nouvelle centrale de charbon

    Alors que l’Allemagne s’est engagée à abandonner le charbon en 2038 afin de se rapprocher des objectifs inhérents à l’Accord de Paris (2015), Berlin a... Voir l'article

  • personnalites

    La formation des cadres, enjeu de la guerre économique

    ENTRETIEN. Officier des troupes de marine détaché auprès des Royal Marines britannique, Raphaël Chauvancy est l’auteur de plusieurs ouvrages consacrés aux problématiques de puissance et... Voir l'article

    Syrie : Trump souhaite protéger le pétrole à l’Est

    Après avoir annoncé le 7 octobre dernier le retrait des troupes américaines du nord de la Syrie, Donald Trump a néanmoins décidé de procéder à... Voir l'article

    Un chercheur français de l’Institut d’études politiques détenu depuis trois mois en Iran

    Si les tensions entre Washington et Téhéran sur le dossier du nucléaire iranien se répercutent fatalement sur l’ensemble des acteurs majeurs de l’échiquier international, il... Voir l'article