Dénucléarisation : la Corée du Nord s’offusque des exigences américaines

La visite samedi à Pyongyang du Secrétaire d’Etat américain, Mike Pompeo, devait logiquement surfer sur l’accord de dénucléarisation complète de la péninsule coréenne signé le 12 juin dernier à Singapour entre Donald Trump et Kim Jong-un. Pour autant, les pourparlers sont encore au point mort, relaie le média helvète, RTS.

Ce dernier se fait en effet écho d’un communiqué de l’agence de presse officielle nord-coréenne publié peu de temps après les dernières tractations entre Pyongyang et Washington. Le régime communiste dénonce ainsi “les demandes avides des Etats-Unis”, ainsi que son attitude “extrêmement regrettable” dans ce dossier.

Sans surprise, les engagements “fermes et solides” pris précédemment par les autorités de renoncer au programme nucléaire national sont d’ores et déjà remis en question, laisse entendre la source étatique.

Une politique de l’autruche 

Comme souvent, les déclarations ont été totalement inverses du côté américain, puisque Mike Pompeo n’a pas manqué de souligner “les progrès obtenus dans tous les domaines des négociations”.

Ajoutant d’ailleurs dans la foulée que “les deux parties se retrouveraient le 12 juillet pour parler du rapatriement des restes des soldats américains portés disparus pendant la guerre de Corée (1950-53)”.

Pour rappel, l’objectif de ces deux jours de tractations était d’établir les bases d’une feuille de route détaillée vers la dénucléarisation complète de la péninsule coréenne. Ce qui semble utopique pour le moment, vous en conviendrez.

Source : RTS

Articles en relation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.