Les Etats baltes requièrent l’aide de l’OTAN contre la menace russe

Publication: 08/03/2018

Les ministres des Affaires étrangères lituanien, letton et estonien se sont rendus en début de semaine à Washington afin de solliciter l’appui américain contre la menace de la Russie qui démontre de plus en plus de velléités envers la souveraineté de leurs territoires. 

Sven Mikser (Estonie), Edgars Rinkevics (Lettonie) et Linas Linkevicius (Lituanie) ont rencontré le chef de la diplomatie américaine, Rex Tillerson, et lui ont fait part de la tactique hybride mise en place par le Kremlin.

Nous avons vu lors des trois ou quatre dernières années que les nations démocratiques étaient la cible d’attaques“, a plaidé le second. Avant d’indiquer que “la base même des institutions démocratiques baltes faisait l’objet (d’agressions) sur les réseaux sociaux. Et cela, à travers de fausses informations”.

Vilnius, Riga et Tallinn n’hésitent d’ailleurs pas à évoquer un danger sans précédent depuis les années 30 et 40. Une période pendant laquelle les jeunes républiques baltes sont tombées sous le contrôle de l’Allemagne nazie puis de l’Union soviétique, souligne l’Express.

Plus de soutien de l’OTAN ?

En conséquence, le trio a appelé à plus de solidarité de la part des Etats-Unis mais aussi par extension de l’OTAN, dont il fait partie. Ce dernier serait en effet rassuré de voir des troupes de leurs alliés américain, français et britannique stationner de manière plus permanente dans la zone.

Pour rappel, les Etats baltes n’ont pas attendu une hypothétique aide de l’OTAN sur ce dossier. En 2015, la crise ukrainienne et le manque de lisibilité de l’activité militaire russe avaient déjà poussé la Lituanie et la Lettonie à accentuer leur coopération via un projet de défense aérienne commun.

Source : L’Express

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

L’Organisation météorologique mondiale tire le signal d’alarme

Le rapport 2019 de l’Organisation météorologique mondiale (OMM), présenté mardi 10 mars aux Nations unies, confirme que le réchauffement climatique... Voir l'article

L’or va-t-elle poursuivre son embellie en 2020 après un bon cru 2019 ?

Avec une croissance de 400% en 20 ans et de 19% en 2019, le cour de l’or connait une progression... Voir l'article

Brexit : les négociations toujours au point mort entre Londres et Bruxelles

Comme le rappelle le site Toute L’Europe, “le Conseil de l’UE a validé mardi 25 février le mandat de négociation... Voir l'article

Syrie : l’Otan exhorte le trio turc, syrien et russe à un cessez-le-feu immédiat à Idlib

A la demande d’Ankara, les représentants des pays membres de l’Otan se sont réunis en urgence, vendredi après-midi, au lendemain... Voir l'article

  • Urgent

    L’Organisation météorologique mondiale tire le signal d’alarme

    Le rapport 2019 de l’Organisation météorologique mondiale (OMM), présenté mardi 10 mars aux Nations unies, confirme que le réchauffement climatique a pris une tournure critique... Voir l'article

    L’or va-t-elle poursuivre son embellie en 2020 après un bon cru 2019 ?

    Avec une croissance de 400% en 20 ans et de 19% en 2019, le cour de l’or connait une progression insolente. Ce placement refuge séduit... Voir l'article

  • personnalites

    Nouveau report des élections en Guinée : le projet controversé d’Alpha Condé

    Le président guinéen Alpha Condé a de nouveau reporté les élections législatives et le référendum constitutionnel prévus le 1er mars. Depuis, les manifestations se poursuivent... Voir l'article

    “DSK” retrouve des couleurs via son entreprise de conseil

    Toujours étroitement associé à l’affaire du Sofitel de mai 2011, qui lui coûtera la présidentielle française de 2012, Dominique Strauss-Kahn s’est refait depuis une santé... Voir l'article

    Josep Borrell en visite à Téhéran pour préserver l’Accord sur le nucléaire

    Le chef de la diplomatie européenne, Josep Borrell, s’est rendu lundi 3 février dans la capitale iranienne afin de conforter le gouvernement local de la... Voir l'article