L’application mobile Strava inquiète Washington

Publication: 08/02/2019

C’est un effet collatéral que les fondateurs de Strava n’ont certainement pas dû prévoir, mais qui pourrait leur causer du tort à l’avenir. L’application sportive, qui permet à ses utilisateurs de géolocaliser leurs itinéraires de jogging ou de course à vélo puis de les partager sur la Toile, dévoilerait l’emplacement de bases militaires dont le grand public ne devrait pas avoir accès. 

Selon les Inrockuptibles, cette anomalie a été dévoilée sur Twitter par Nathan Ruser, un jeune expert américain en sécurité internationale. L’intéressé n’a pas manqué de souligner que la technologie utilisée par Strava serait de nature à faire de l’ombre à la sphère militaire mondiale.

Si des soldats utilisent l’appli comme des personnes normales, en la mettant en mode tracking quand ils font leurs exercices, cela peut devenir particulièrement dangereux”, insiste-t-il.

Pire, Strava permettrait également “de déterminer comment les militaires se déplacent dans leurs retranchements secrets, et à quelle fréquence”, poursuit le site The Verge.

Le Pentagone pourrait “contre-attaquer”

Concrètement, le système utilisé par la start-up se connecte à la base de données des bracelets Fitbit. Une subtilité que le Pentagone prend très au sérieux puisque 2500 militaires américains utilisent cette technologie depuis 2013, et cela dans le cadre d’une mesure de lutte contre l’obésité.

Or plusieurs centaines de ces soldats œuvrent en Syrie, en Irak ou en Afghanistan. De nombreux camps militaires secrets de la coalition internationale sont donc désormais localisables à cause de l’application.

Dès lors, si Strava offre à ses utilisateurs l’opportunité de passer en mode privé, cette option ne convaincrait pas pour autant Washington qui se dit prêt à étudier avec soin les implications de cette carte avant de se prononcer sur les suites à donner à cette affaire.

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

Total inaugure une vaste plateforme pétrolière au large de l’Angola

Le géant hexagonal a inauguré récemment une gigantesque plateforme pétrolière à 260 kilomètres des côtes angolaises. Ce dispositif, capable de... Voir l'article

Bercy annonce une taxation à court terme des GAFA

Alors qu’un consensus européen tarde à se mettre en place en matière de taxation des GAFA, Bercy a annoncé de... Voir l'article

Rafale : la France passe une commande de 2 Mds €

La ministre des Armées, Françoise Parly, a officialisé lundi une commande de deux milliards d’euros entre l’Etat français et Dassault... Voir l'article

Danone renforce sa position sur le marché mondial du lait infantile

Le géant français de l’agroalimentaire conforte ses liens commerciaux avec l’Asie après avoir acquis au mois de décembre dernier 49%... Voir l'article

  • Urgent

    La Suisse souhaite que ses djihadistes soient jugés en Syrie et en Irak

    Peu enclin à rapatrier ses djihadistes partis combattre sur les fronts syrien et irakien, la Suisse milite pour que le procès de ses vilains petits... Voir l'article

    Syrie : Lavrov fustige la politique américaine dans l’est de l’Euphrate

    Le ministère russe des Affaires étrangères s’inquiète des velléités américaines sur le sol syrien, notamment vis-à-vis des Kurdes. Et ne se prive pas de le... Voir l'article

  • personnalites

    Syrie : Lavrov fustige la politique américaine dans l’est de l’Euphrate

    Le ministère russe des Affaires étrangères s’inquiète des velléités américaines sur le sol syrien, notamment vis-à-vis des Kurdes. Et ne se prive pas de le... Voir l'article

    Edouard Philippe se rendra au Qatar pour inaugurer le Musée national

    Le Premier ministre français se rendra le 28 mars prochain à Doha pour inaugurer le fastueux Musée national du Qatar. En novembre 2017, Emmanuel Macron... Voir l'article

    Donald Trump-Kim-Jong-un : l’acte II prévu fin février

    La Maison Blanche et le régime nord-coréen ont convenu fin février d’un deuxième sommet entre Donald Trump et Kim-Jong-un. La rencontre n’a pas encore de... Voir l'article