Paris : les enquêteurs doutent de l’identité de l’auteur de l’attaque du commissariat

Publication: 08/01/2016

Au lendemain de l’attaque menée contre un commissariat de la capitale (Goutte-d’Or -18eme), les autorités cherchent toujours l’identité de l’assaillant armé d’un couteau et d’une ceinture d’explosifs factice et immédiatement abattu par les forces de l’ordre.

Le procureur de Paris, François Molins, a toutefois apporté quelques précisions à ce sujet : « Je ne suis pas du tout certain que l’identité qu’il a donné en 2013, lorsqu’il a été arrêté lors d’une affaire de vol en réunion, soit réelle (Ali Sallah, né en 1995 à Casablanca) (…) Celle-ci est contredite par un papier manuscrit sur lequel apparaissent la profession de foi musulmane de l’individu, un drapeau de Daech dessiné , ainsi que  son nom. Ce dernier se dit également Tunisien. »

Selon Le Parisien entré en contact avec une source proche du dossier, l’homme se présenterait sous le nom de Tarek B. (les initiales ne sont pas dévoilés), et ne serait pas connu des autorités. Toutefois, rien n’est en mesure de prouver pour l’instant que cette identité soit la bonne.

F.Molins n’a pu, en conséquence, cacher son pessimisme face une menace terroriste de plus en plus prégnante sur l’Hexagone et difficile à anticiper : « On se retrouve confronter à des actes très organisés avec des logistiques et des coordinations importantes destinées aux tueries de masse, à l’image des attentats du 13 novembre, et à côté de ça, des gens qui vont agir de manière isolée, soit sur fond de déséquilibre psychique ou parce qu’ils veulent appliquer des mots d’ordre de meurtre permanents. »

Source : Le Parisien

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

Syrie : les forces kurdes trouvent un accord avec Damas pour contrer l’offensive d’Ankara

Alors que la déferlante turque s’abat actuellement sur les forces armées kurdes de Syrie (FDS) positionnées au nord du pays,... Voir l'article

Le charbon est loin d’avoir dit son dernier mot

Alors que le charbon, largement stigmatisé lors de la Cop 21 parisienne, fait partie des énergies fossiles les plus polluantes... Voir l'article

Nuages noirs sur Chine rouge

Xi Jinping se voit comme le successeur de Mao Tsé-toung. Mais la démonstration de force organisée par Pékin pour les... Voir l'article

Syrie : Washington retire ses troupes au Nord et laisse les forces kurdes à la merci d’Ankara

Si Donald Trump avait indiqué au moins de janvier dernier que le retrait des forces US du nord-est de la... Voir l'article

  • Urgent

    Syrie : les forces kurdes trouvent un accord avec Damas pour contrer l’offensive d’Ankara

    Alors que la déferlante turque s’abat actuellement sur les forces armées kurdes de Syrie (FDS) positionnées au nord du pays, le régime de Bachar al-Assad... Voir l'article

    Le charbon est loin d’avoir dit son dernier mot

    Alors que le charbon, largement stigmatisé lors de la Cop 21 parisienne, fait partie des énergies fossiles les plus polluantes de la planète, force est... Voir l'article

  • personnalites

    Nuages noirs sur Chine rouge

    Xi Jinping se voit comme le successeur de Mao Tsé-toung. Mais la démonstration de force organisée par Pékin pour les 70 ans de la fondation... Voir l'article

    Alstom, scandale d’Etat ?

    Les modalités et les ramifications de la vente d’Alstom Energie à son concurrent américain General Electric plongent l’observateur dans un océan d’incompréhension. La justice française... Voir l'article

    Le Maroc, entre tradition et progrès

    ENTRETIEN. Géopolitologue et islamologue, Charles Saint-Prot est un des meilleurs spécialistes français du Maroc. A l’occasion des vingt ans de règne du roi Mohammed VI,... Voir l'article