Crash du bombardier russe : Recep Erdogan a-t-il ordonné la destruction de l’appareil ?

Wikileaks

C’est en tout cas ce que révèle WikiLeaks qui précise que le président turc aurait ordonné d’abattre un avion russe en Syrie, dès le début de l’opération aérienne de Moscou contre Daesh dans ce pays (en octobre), afin de rassembler son électorat face à une menace de guerre.

Cette révélation, si elle était avérée, ferait sans aucun doute l’effet d’une bombe. R.Erdogan, redoutant un conflit de plus en plus prégnant avec la Russie, se serait donc appuyé sur cette stratégie afin de s’assurer du soutien de son peuple et parallèlement des membres de la coalition internationale. La fuite proviendrait du lanceur d’alerte turc, Fuat Avni, connu pour être “le Julien Assange local”.

Pour rappel, la Turquie avait abattu le 24 novembre dernier un chasseur-bombardier russe près de la frontière syrienne, accusant Moscou d’avoir violé son espace aérien. La réaction de Vladimir Poutine ne s’était pas fait attendre en évoquant « un coup de poignard dans le dos. »

Source : Sputnik

Articles en relation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.