Hong Kong : une exposition annulée sous la pression de Pékin

Publication: 07/11/2018

Les autorités de Hong Kong ont annulé vendredi 2 novembre une exposition très attendue du caricaturiste australien d’origine chinoise, Badiucao.  L’artiste, connu pour ses oeuvre critiques et satyriques envers Pékin, fait donc les frais de la force de frappe diplomatique de l’encombrant voisin. 

Selon Paris Match, qui relaie l’information, “cette annulation intervient au moment où de nombreuses voix dénoncent une emprise grandissante de (l’ogre chinois) sur l’ancienne colonie britannique.

Les organisateurs ont donc insisté sur le fait que la sécurité de l’événement n’était pas en mesure d’être assurée “convenablement”, tant ce dossier pèse dans la balance. Ces derniers ont également confirmé de manière officielle que des menaces chinoises relatives à l’artiste ainsi que ses toiles étaient bel et bien réelles.

De son côté, Badiucao avait déjà pris les devants et renoncé à assister samedi au vernissage de l’exposition. L’intéressé ayant opté pour un échange avec la presse par vidéo-conférence.

Une position ambiguë avec Pékin

Pour rappel, Hong Kong appartient à la Chine depuis 1997. Toutefois, “le port aux parfums” demeure radicalement différent du reste du géant asiatique en raison de son statut particulier.

Ce dernier découlant du principe « un pays, deux systèmes », qui permet à Hong Kong de conserver son système légal (common law), sa monnaie (dollar de Hong Kong), son système politique (multipartisme), ses équipes sportives internationales, ses lois sur l’immigration, son domaine internet (.hk), son indicatif téléphonique et son code de la route (conduite à gauche). Et cela durant au moins 50 ans.

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

La France donne un coup de pouce financier au Tchad

Emmanuel Macron, très présent dans le dossier G5 Sahel, continue à fortifier la liaison Paris-N’Djamena, relaie le site Mondo Afrique.... Voir l'article

Washington sanctionne trois hauts fonctionnaires nord-coréens

Alors que le dossier de la dénucléarisation nord-coréenne est toujours au point mort, les Etats-Unis ont décidé de durcir le... Voir l'article

Finlande : le réacteur Olkiluoto-3 d’Areva encore retardé ?

Après plus de 10 ans de retard, la production régulière du réacteur nucléaire finlandais de type EPR Olkiluoto-3 (OL3), réalisé par le... Voir l'article

Soudan du Sud : Gazprom exploitera quatre blocs pétroliers

Gazprom Neft, le troisième producteur d’huile de Russie et filiale de Gazprom, a signé un protocole d’accord avec le gouvernement du... Voir l'article

  • Urgent

    La France donne un coup de pouce financier au Tchad

    Emmanuel Macron, très présent dans le dossier G5 Sahel, continue à fortifier la liaison Paris-N’Djamena, relaie le site Mondo Afrique. Le locataire de l’Elysée a... Voir l'article

    Washington sanctionne trois hauts fonctionnaires nord-coréens

    Alors que le dossier de la dénucléarisation nord-coréenne est toujours au point mort, les Etats-Unis ont décidé de durcir le ton en sanctionnant trois hauts... Voir l'article

  • personnalites

    D.Trump choisit la porte-parole du Département d’Etat comme ambassadrice US à l’ONU

    Heather Nauert, la porte-parole du département d’Etat américain, devrait normalement être nommée ambassadrice des Etats-Unis à l’ONU, relaie plusieurs médias internationaux.  Selon Europe 1, “cette ancienne journaliste... Voir l'article

    Laurent Gbagbo au cœur des élections sénatoriales dans le Mississippi

    Dans le Mississippi, les « miterms » n’ont pas dit leur dernier mot : un dernier poste de sénateur reste encore à pourvoir. Alors que le second tour... Voir l'article

    Interpol interloquée après la démission de son président chinois

    L’Organisation internationale de police criminelle a pris acte de la démission de son président chinois, Meng Hongwei, reçue le 7 octobre dernier. Ce dernier, accusé de... Voir l'article