GB : les premières frappes de la Royal Air Force en Syrie critiquées

Publication: 07/09/2015

Mis en cause après les premières frappes aériennes britanniques en Syrie (le 21 août), tuant notamment trois membres de l’Etat Islamique dont deux ressortissants du Royaume, le Premier ministre, David Cameron, a laissé entendre que d’autres pourraient suivre.

« Ces frappes n’entraient pas dans le cadre de la coalition internationale contre l’EI, mais avaient été effectuées à titre préventif, pour éviter des attentats », tels ont été les mots utilisés par D.Cameron pour justifier cette initiative devant les députés ; initiative à laquelle le Parlement s’oppose toujours fermement. Ce dernier a également fait mention du manque de latitude dont disposait l’À‰tat-major : « Ces hommes étaient en train de recruter et de préparer des attaques barbares contre l’Occident et le Royaume-Uni. » Le chef de l’exécutif a assuré dans la foulée que « l’opération avait été validée légalement par le procureur général au nom du droit à l’autodéfense et que le gouvernement se réservait le droit de prendre des actions sans approbation du Parlement quand les intérêts britanniques étaient menacés de manière imminente. »

Le Premier ministre a toutefois laissé entendre qu’il recevrait l’aval des élus lors de la prochaine session parlementaire afin que l’armée britannique participe activement aux opérations de la coalition internationale en Syrie.

Source : Le Monde

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

L’Organisation météorologique mondiale tire le signal d’alarme

Le rapport 2019 de l’Organisation météorologique mondiale (OMM), présenté mardi 10 mars aux Nations unies, confirme que le réchauffement climatique... Voir l'article

Syrie : l’Otan exhorte le trio turc, syrien et russe à un cessez-le-feu immédiat à Idlib

A la demande d’Ankara, les représentants des pays membres de l’Otan se sont réunis en urgence, vendredi après-midi, au lendemain... Voir l'article

Le piratage audiovisuel, nouveau terrain de jeu du grand banditisme

Ces derniers mois, plusieurs affaires de démantèlement de réseaux criminels liés au piratage audiovisuel en ligne ont défrayé la chronique... Voir l'article

Après le réchauffement climatique, l’Erythrée doit se protéger des criquets

Le gouvernement érythréen a officialisé un dispositif ferme destiné à lutter contre les effets néfastes d’une invasion de criquets pèlerins,... Voir l'article

  • Urgent

    Corruption de Big Tobacco, le cas d’école du Pakistan

    D’après une enquête de l’OCCRP (« Organized Crime and Corruption Reporting Project »), Philip Morris International alimenterait le commerce parallèle de tabac au Pakistan avec... Voir l'article

    La chloroquine vantée par Didier Raoult, épée de Damoclès du Covid-19 ?

    L’éminent spécialiste en infectiologie, Didier Raoult, basé à Marseille, mise beaucoup d’espoir sur l’hydroxy-chloroquine. D’après le directeur de l’Institut Méditerranée, une étude menée en Chine... Voir l'article

  • personnalites

    La chloroquine vantée par Didier Raoult, épée de Damoclès du Covid-19 ?

    L’éminent spécialiste en infectiologie, Didier Raoult, basé à Marseille, mise beaucoup d’espoir sur l’hydroxy-chloroquine. D’après le directeur de l’Institut Méditerranée, une étude menée en Chine... Voir l'article

    Nouveau report des élections en Guinée : le projet controversé d’Alpha Condé

    Le président guinéen Alpha Condé a de nouveau reporté les élections législatives et le référendum constitutionnel prévus le 1er mars. Depuis, les manifestations se poursuivent... Voir l'article

    “DSK” retrouve des couleurs via son entreprise de conseil

    Toujours étroitement associé à l’affaire du Sofitel de mai 2011, qui lui coûtera la présidentielle française de 2012, Dominique Strauss-Kahn s’est refait depuis une santé... Voir l'article