Syrie : l’ONU recherche les auteurs des attaques chimiques

Publication: 07/08/2015

Le Conseil de Sécurité des Nations Unies a adopté, le 7 juillet, une résolution entérinant la formation d’une équipe d’experts destinée à identifier les responsables des attaques chimiques en Syrie. Cette décision a notamment été possible grâce au ralliement de Moscou.

La Syrie fait l’objet depuis plus d’un an d’attaques répétées au chlore notamment dans le nord-ouest du pays. Le régime de Bachar el-Assad est fortement suspecté par l’ONU. L’Organisation souhaite donc « envoyer un message clair et fort à tous ceux qui sont impliqués dans les attaques à l’arme chimique en Syrie » précise Samantha Powers, l’ambassadrice américaine aux Nations Unies.

Pour l’ambassadeur syrien à l’ONU, Bachar Jaafari, l’heure est au dédouanement : « Le gouvernement syrien et l’armée ne portent aucune responsabilité dans ces attaques. Les civils syriens ont été visés avec des produits chimiques toxiques et des armes chimiques, dont le chlore, par des groupes terroristes armés. »

Pour rappel, la banlieue de Damas avait été le théâtre d’une attaque au gaz sarin responsable de près de 1400 morts, le 21 août 2013. Suite à cette tragédie, le pays avait officiellement acté le démantèlement de son arsenal chimique.

Mais selon l’Organisation pour l’interdiction des armes chimiques (OIAC), 8% de l’arsenal serait encore présent sur le territoire. Les autorités syriennes arguent cependant qu’une partie des produits toxiques ne peut pas être encore évacuée pour des raisons de sécurité.

Source : Euronews

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

Campagne pour la présidence de France Télévisions : Baldelli rameute à… gauche

C’est une petite indiscrétion venue des arcanes de l’audiovisuel. Alors que la course pour la présidence de France Télévisions s’accélère... Voir l'article

Diplomatie : saluée pour sa gestion de la crise sanitaire, la Corée du Sud s’émancipe

Nation historiquement coincée dans le giron de l’Empire chinois, puis colonie japonaise au tournant du XXème siècle et désormais fidèle... Voir l'article

Corruption de Big Tobacco, le cas d’école du Pakistan

D’après une enquête de l’OCCRP (« Organized Crime and Corruption Reporting Project »), Philip Morris International alimenterait le commerce parallèle... Voir l'article

La chloroquine vantée par Didier Raoult, épée de Damoclès du Covid-19 ?

L’éminent spécialiste en infectiologie, Didier Raoult, basé à Marseille, mise beaucoup d’espoir sur l’hydroxy-chloroquine. D’après le directeur de l’Institut Méditerranée,... Voir l'article

  • Urgent

    Corruption de Big Tobacco, le cas d’école du Pakistan

    D’après une enquête de l’OCCRP (« Organized Crime and Corruption Reporting Project »), Philip Morris International alimenterait le commerce parallèle de tabac au Pakistan avec... Voir l'article

    La chloroquine vantée par Didier Raoult, épée de Damoclès du Covid-19 ?

    L’éminent spécialiste en infectiologie, Didier Raoult, basé à Marseille, mise beaucoup d’espoir sur l’hydroxy-chloroquine. D’après le directeur de l’Institut Méditerranée, une étude menée en Chine... Voir l'article

  • Newsletter

  • personnalites

    Campagne pour la présidence de France Télévisions : Baldelli rameute à… gauche

    C’est une petite indiscrétion venue des arcanes de l’audiovisuel. Alors que la course pour la présidence de France Télévisions s’accélère et que les auditions des... Voir l'article

    La chloroquine vantée par Didier Raoult, épée de Damoclès du Covid-19 ?

    L’éminent spécialiste en infectiologie, Didier Raoult, basé à Marseille, mise beaucoup d’espoir sur l’hydroxy-chloroquine. D’après le directeur de l’Institut Méditerranée, une étude menée en Chine... Voir l'article

    Nouveau report des élections en Guinée : le projet controversé d’Alpha Condé

    Le président guinéen Alpha Condé a de nouveau reporté les élections législatives et le référendum constitutionnel prévus le 1er mars. Depuis, les manifestations se poursuivent... Voir l'article