Mistral : la France dédommage la Russie

Publication: 07/08/2015

Suite à la rupture du contrat de vente des porte-hélicoptères Mistral en septembre 2014 par les autorités françaises, Paris a dédommagé Moscou à hauteur d’1,2 milliards de dollars. La Russie a obtenu, outre cet acompte, une compensation pour les frais annexes engagés, notamment la formation des marins.

Selon le quotidien économique local, Kommersant, le montant final de la compensation comprend tous les risques et coûts liés au démantèlement et au déchargement des équipements russes sur les navires. La source rajoute que « la France a déjà versé les fonds et, après le renvoi des équipements, pourra disposer des deux navires. » Pour rappel, François Hollande avait rompu le contrat en raison « des actions menées par la Russie dans l’est de l’Ukraine violant les principes de sécurité en Europe. ». La Russie avait alors exigé le remboursement des frais engagés jusque-là. Pour Dimitri Baranov, expert en chef chez Finam Management, « il ne s’agit pas d’une victoire ou défaite diplomatique pour Moscou mais d’une simple conséquence juridique prévue dans les documents initiaux en cas de rupture de contrat. »

En vertu de l’accord, Paris conserve toute latitude pour vendre les navires à tout pays intéressé. Selon la presse hexagonale, l’Inde et la Chine seraient en pole position pour les acquérir, mais les Etats-Unis avaient également sondé à cette fin le secrétaire général de l’Otan, Jens Stoltenberg.

Source : Russia Beyond The Head Lines

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

Emmanuel Macron ne souhaite pas suivre Washington sur le dossier Huawei

Alors que Washington a blacklisté les équipements du groupe chinois, Huawei, pour la construction de ses réseaux mobiles de cinquième... Voir l'article

L’Arabie saoudite dénonce un sabotage sur deux de ses pétroliers en mer d’Oman

Deux pétroliers saoudiens ont subi d’importants dégâts dimanche 12 mai au large des Emirats arabes unis, confirme Riyad, qui appelle... Voir l'article

Libye : Emmanuel Macron exige un cessez-le-feu sans condition

Le président français a rencontré mercredi 8 mai le le chef du gouvernement d’Union nationale libyen (GNA) reconnu par l’ONU,... Voir l'article

Inde : l’armée publie une photo présumée du Yéti

L’armée indienne soutient qu’une de ses équipes a découvert le 09 avril dernier une trace réelle et sérieuse du Yéti... Voir l'article

  • Urgent

    Emmanuel Macron ne souhaite pas suivre Washington sur le dossier Huawei

    Alors que Washington a blacklisté les équipements du groupe chinois, Huawei, pour la construction de ses réseaux mobiles de cinquième génération (5G) – tout en... Voir l'article

    L’application WhatsApp encore frappée par les hackers

    La très populaire application de messagerie, WhatsApp (1,5 milliard d’utilisateurs dans le monde), a subi récemment une cyber-attaque majeure. Une faille de sécurité a en... Voir l'article

  • personnalites

    Emmanuel Macron ne souhaite pas suivre Washington sur le dossier Huawei

    Alors que Washington a blacklisté les équipements du groupe chinois, Huawei, pour la construction de ses réseaux mobiles de cinquième génération (5G) – tout en... Voir l'article

    Libye : Emmanuel Macron exige un cessez-le-feu sans condition

    Le président français a rencontré mercredi 8 mai le le chef du gouvernement d’Union nationale libyen (GNA) reconnu par l’ONU, Fayez el-Sarraj, afin de faire... Voir l'article

    Des élections législatives incertaines au Bénin

    Le Bénin de Patrice Talon traverse une crise politique sans précédent. Pour la première fois depuis trente ans, l’opposition béninoise ne présentera aucune liste aux... Voir l'article