Bruxelles adopte une résolution à charge contre l’obsolescence programmée

Publication: 07/07/2017

Le Parlement européen a adopté vendredi 7 juillet une résolution destinée à rallonger la durée de vie des appareils électroniques. Autrement dit, la problématique de l’obsolescence programmée, au combien épineuse, risque de voir son avenir  s’assombrir… légèrement.

Le rapport Greenpeace sur la réparabilité des appareils informatiques (publié la semaine dernière et relayé par La Tribune) avait en effet déjà pointé du doigt un système poussant les consommateurs à consommer toujours plus :

“L’association notait les cinquante produits les plus vendus ces deux dernières années, selon des critères basés sur la réparabilité de l’appareil, et constatait que la majorité d’entre eux contenait des composants irréparables. L’ONG pointait particulièrement du doigt l’absence de guides de réparation sur les sites constructeurs, favorisant presque toujours leurs services-clients.”

Si en France l’obsolescence programmée est pénalement répréhensible depuis juillet 2015, aucune jurisprudence n’a encore vu le jour dans l’Hexagone. Et cela, en raison d’une faille dans la formulation des textes, regrette Pascal Durand, vice-président du groupe Europe Ecologie-Les Verts (EELV) au Parlement et auteur du rapport :

“L’origine de cette inefficacité réside dans la conception de la loi Hamon, visant un élément marginal : l’obsolescence intentionnelle, c’est-à-dire le sabotage volontaire d’un appareil, ce qui reste assez rare.”

Une résolution non contraignante

Malheureusement, la résolution votée par Bruxelles n’est pas contraignante pour les Etats-membres. Il ne s’agit là que de prévention, souligne le site Les Numériques :

“L’Institution dresse une liste de recommandations pour prolonger la vie des produits et lutter contre l’obsolescence programmée. À côté d’idées assez vagues comme l’instauration d’un critère de résistance minimum pour chaque produit depuis sa conception ou d’incitations à l’achat de produits réparés et de seconde main pour réduire le gaspillage, le Parlement donne plusieurs outils pratiques.

“Par exemple, le principe selon lequel toute réparation qui dure plus d’un mois doit prolonger automatiquement la garantie de la même durée ou l’interdiction de coller les composants essentiels d’un produit, tels la batterie ou les leds, pour pouvoir les remplacer.”

Sources : La Tribune et Les Numériques 

 

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

Sécurité informatique : les dépenses mondiales s’envolent

L’année 2018 est placée sous le signe de la recrudescence des dépenses de sécurité informatique avec une hausse de 18%... Voir l'article

Brésil : Bolsonaro veut exploiter l’uranium d’une réserve indigène

Le président brésilien compte exploiter à plein régime une importante réserve minière située dans une réserve indigène jouxtant l’Amazone, à... Voir l'article

Salon du Bourget : un cru 2019 bien plus favorable à Airbus qu’à Boeing

Le Salon du Bourget 2019 a nettement plus réussi à Airbus qu’à son concurrent américain, Boeing, c’est un fait. L’avionneur... Voir l'article

Sénégal et Côte d’Ivoire : la lutte contre la corruption se renforce

Si le niveau de corruption de la classe politique demeure préoccupant en Afrique subsaharienne, deux pays enregistrent des progrès importants... Voir l'article

  • Urgent

    Sécurité informatique : les dépenses mondiales s’envolent

    L’année 2018 est placée sous le signe de la recrudescence des dépenses de sécurité informatique avec une hausse de 18% à l’échelle planétaire. La protection... Voir l'article

    Soudan du Sud : l’accord de paix ne sauvegarde aucunement la sécurité des civils

    Malgré l’accord de paix signé en septembre 2018 entre le président sud-soudanais en place, Salva Kiir, et le chef des rebelles, Riek Machar, les violences... Voir l'article

  • personnalites

    Brésil : Bolsonaro veut exploiter l’uranium d’une réserve indigène

    Le président brésilien compte exploiter à plein régime une importante réserve minière située dans une réserve indigène jouxtant l’Amazone, à la frontière du Venezuela et... Voir l'article

    Tensions Etats-Unis-Iran : Trump entre deux feux

    America First ! Depuis l’élection de Donald Trump en 2017, ce slogan de campagne est symbolisé par le désengagement diplomatique et militaire des Etats-Unis au... Voir l'article

    B. Netanyahou promet de ne pas relâcher l’étreinte sur l’implantation iranienne en Syrie

    Lors d’un discours récent effectué à l’école de l’Armée de l’air israélienne, le Premier ministre hébreu, Benjamin Netanyahou, a réitéré sa volonté d’empêcher l’ennemi héréditaire... Voir l'article