Afghanistan : mort d’un commandant de l’Etat islamique

Publication: 07/04/2018

Qari Hekmat, connu pour son rôle prépondérant en Afghanistan au sein de l’Etat islamique, a été abattu jeudi 5 avril par une frappe de drone. L’information a été confirmée par le porte-parole de l’armée de l’air afghane.

Cette opération a été menée conjointement par Washington et Kaboul, assure RFI. Et cela, afin de stopper l’homme qui avait implanté le groupe djihadiste dans le nord du pays en 2017 (province de Jowzjan) alors que l’EI avait initialement débuté son action à l’Est (province du Nangahar), en 2015.

Et pour cause, la réputation de Q. Hekmat n’est plus à faire puisqu’il s’est fait connaître via ses nombreux actes barbares (tueries et décapitations) mais aussi par son rôle logistique prépondérant au sein de l’EI (recrutement, organisation d’actes terroristes). Malheureusement, si cette perte peut s’apparenter à un véritable coup dur pour Daesh, son successeur aurait d’ores et déjà pris la relève, poursuit le média.

Pour rappel, la province de Jowzjan, située à la frontière avec l’Ouzbékistan, a également alimenté récemment la presse internationale puisqu’une jeune française présente dans les rangs de l’organisation aurait été arrêtée dans cette zone meurtrie à la fin du mois de mars. Une information relayée par les services de renseignement et le ministère de la Défense afghan, mais non confirmée par le Quai d’Orsay.

Source : RFI

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

La France donne un coup de pouce financier au Tchad

Emmanuel Macron, très présent dans le dossier G5 Sahel, continue à fortifier la liaison Paris-N’Djamena, relaie le site Mondo Afrique.... Voir l'article

Washington sanctionne trois hauts fonctionnaires nord-coréens

Alors que le dossier de la dénucléarisation nord-coréenne est toujours au point mort, les Etats-Unis ont décidé de durcir le... Voir l'article

D.Trump choisit la porte-parole du Département d’Etat comme ambassadrice US à l’ONU

Heather Nauert, la porte-parole du département d’Etat américain, devrait normalement être nommée ambassadrice des Etats-Unis à l’ONU, relaie plusieurs médias internationaux. ... Voir l'article

Finlande : le réacteur Olkiluoto-3 d’Areva encore retardé ?

Après plus de 10 ans de retard, la production régulière du réacteur nucléaire finlandais de type EPR Olkiluoto-3 (OL3), réalisé par le... Voir l'article

  • Urgent

    La France donne un coup de pouce financier au Tchad

    Emmanuel Macron, très présent dans le dossier G5 Sahel, continue à fortifier la liaison Paris-N’Djamena, relaie le site Mondo Afrique. Le locataire de l’Elysée a... Voir l'article

    Washington sanctionne trois hauts fonctionnaires nord-coréens

    Alors que le dossier de la dénucléarisation nord-coréenne est toujours au point mort, les Etats-Unis ont décidé de durcir le ton en sanctionnant trois hauts... Voir l'article

  • personnalites

    D.Trump choisit la porte-parole du Département d’Etat comme ambassadrice US à l’ONU

    Heather Nauert, la porte-parole du département d’Etat américain, devrait normalement être nommée ambassadrice des Etats-Unis à l’ONU, relaie plusieurs médias internationaux.  Selon Europe 1, “cette ancienne journaliste... Voir l'article

    Laurent Gbagbo au cœur des élections sénatoriales dans le Mississippi

    Dans le Mississippi, les « miterms » n’ont pas dit leur dernier mot : un dernier poste de sénateur reste encore à pourvoir. Alors que le second tour... Voir l'article

    Interpol interloquée après la démission de son président chinois

    L’Organisation internationale de police criminelle a pris acte de la démission de son président chinois, Meng Hongwei, reçue le 7 octobre dernier. Ce dernier, accusé de... Voir l'article