“Le Brexit ne va rien changer pour la sécurité européenne”

Publication: 07/04/2017

Michael Fallon, le ministre britannique de la Défense, a annoncé ce week-end lors d’une visite à Paris que le Brexit n’affaiblirait pas la défense européenne alors que les Etats-Unis militent toujours un peu plus pour que l’UE augmente son budget sur ce dossier.

L’intéressé, qui avait fait campagne pour que le Royaume-Uni reste dans l’UE, est chargé aujourd’hui de gérer ce divorce “en douceur”. Si le scepticisme règne sur le Vieux Continent, l’intéressé a confirmé que la relation entre le RU et l’Union ne souffrirait pas du Brexit.

“Nous allons continuer à honorer nos engagements et à assumer notre part de la sécurité européenne. Le fait que nous déployons comme prévu nos troupes en Estonie, en Roumanie et en Pologne dans le cadre de l’OTAN prouve que nous avons l’intention de conserver notre rôle au sein de la sécurité européenne. Nous tiendrons nos promesses, nous remplirons nos engagements, notamment en ce qui concerne la lutte antiterroriste et la coopération judiciaire, à la fois au sein de l’OTAN et auprès des 27 pays membres de l’Union européenne. Mais cette coopération sera basée sur une nouvelle relation.”

M.Fallon a également indiqué que le gouvernement de Theresa May allait grandement investir dans le domaine de l’équipement militaire, à l’image d’avions de patrouille, de bombardiers, de sous-marins nucléaires ou de deux nouveaux porte-avions.

Source : Le Figaro

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

Emmanuel Macron ne souhaite pas suivre Washington sur le dossier Huawei

Alors que Washington a blacklisté les équipements du groupe chinois, Huawei, pour la construction de ses réseaux mobiles de cinquième... Voir l'article

L’application WhatsApp encore frappée par les hackers

La très populaire application de messagerie, WhatsApp (1,5 milliard d’utilisateurs dans le monde), a subi récemment une cyber-attaque majeure. Une... Voir l'article

L’Arabie saoudite dénonce un sabotage sur deux de ses pétroliers en mer d’Oman

Deux pétroliers saoudiens ont subi d’importants dégâts dimanche 12 mai au large des Emirats arabes unis, confirme Riyad, qui appelle... Voir l'article

Libye : Emmanuel Macron exige un cessez-le-feu sans condition

Le président français a rencontré mercredi 8 mai le le chef du gouvernement d’Union nationale libyen (GNA) reconnu par l’ONU,... Voir l'article

  • Urgent

    Emmanuel Macron ne souhaite pas suivre Washington sur le dossier Huawei

    Alors que Washington a blacklisté les équipements du groupe chinois, Huawei, pour la construction de ses réseaux mobiles de cinquième génération (5G) – tout en... Voir l'article

    L’application WhatsApp encore frappée par les hackers

    La très populaire application de messagerie, WhatsApp (1,5 milliard d’utilisateurs dans le monde), a subi récemment une cyber-attaque majeure. Une faille de sécurité a en... Voir l'article

  • personnalites

    Emmanuel Macron ne souhaite pas suivre Washington sur le dossier Huawei

    Alors que Washington a blacklisté les équipements du groupe chinois, Huawei, pour la construction de ses réseaux mobiles de cinquième génération (5G) – tout en... Voir l'article

    Libye : Emmanuel Macron exige un cessez-le-feu sans condition

    Le président français a rencontré mercredi 8 mai le le chef du gouvernement d’Union nationale libyen (GNA) reconnu par l’ONU, Fayez el-Sarraj, afin de faire... Voir l'article

    Des élections législatives incertaines au Bénin

    Le Bénin de Patrice Talon traverse une crise politique sans précédent. Pour la première fois depuis trente ans, l’opposition béninoise ne présentera aucune liste aux... Voir l'article